Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pastel sec, photographie et estampe

Un regard sur les œuvres de l'artiste Ann Duckett que la nature au 21e siècle fascine

durée 12h30
9 avril 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Le travail de l'artiste-peintre québécoise, Ann Duckett, dont les œuvres fourmillent de vie, à travers la présence d'une source lumineuse omniprésente que même les paysages les plus sombres en contraste révèlent par quelques touches bien subtiles, appelle à être découvert plus largement encore à travers Lanaudière.

La paix se dégage de la majorité de ses toiles, offrant le spectacle d'une nature qui se sentirait presque épiée par notre regard, tant elle semble paisible sans que qui que ce soit ne prenne part à sa spontanéité.

Ann Duckett exprime une forme d'harmonie bien spécifique par le biais de médium tels que le pastel sec, la photographie et l'estampe, afin de rendre grâce à des scènes de nature, ses sujets de prédilections.

« Je joue avec le linéaire, les creux, la courbe, la couleur et la lumière et je travaille l’effet éphémère du visuel de la nature au présent » a expliqué l'artiste pour qualifier la tendance de ses techniques utilisées. 
 

S'inspirer du sublime qui détonne pour que les regards s'étonnent

« Mon processus de création est basé sur l’exploration du "sublime dans la nature". Le sublime étant une qualité qui transcende le beau et déclenche un étonnement. Mon désir est de partager ma vision des différents éléments de la nature, propres à susciter cet étonnement, en travaillant autant au niveau figuratif qu’abstrait pour libérer la fonctionnalité visuelle et la révéler au spectateur », a livré avec précision Ann Duckett, à propos de son processus créatif.

« L’observation de la nature dans la région qui m’entoure, Lanaudière, avec l’intensité du sublime, le bouleversement émotif ressenti et la captation d’un instant présent unique, sont les principaux vecteurs qui m’animent et suscitent en moi le désir d’exprimer l’émerveillement et la reconnaissance de la beauté que j’absorbe » a t-elle ajouté.

Rappelons que le propre-même d'un artiste est d'exprimer ce qui l'anime intrinsèquement, livrant ainsi toute la richesse de son état sensible à celui qui se laissera à son tour touché une fois l'œuvre sous les yeux.

Ainsi, les neurones-miroirs, donnant accès à un processus d'identification, rendent alors plus palpables les sensations qui pouvaient ne pas être accessibles chez le spectateur avant la vue de la pièce artistique.

« Je tente, par mon art, d’attirer le regard de l’observateur et de l’amener à réfléchir sur la nature qui l’entoure pour que cette lecture devienne alors intéressante, intéressée et intrigante. Je veux explorer et partager cette beauté qui me transcende », s'est exprimée Ann Duckett, quant à la raison d'être de son travail artistique.

Les œuvres de l'artiste-peintre québécoise, colorées et expressives sont à découvrir sur son site Web à l'adresse annduckett.com. Notons que certaines de ses toiles sont aussi exposées sur la galerie d'art en ligne, le4673.ca

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 juillet 2022

Le rappeur GreenWoodz de passage à l'événement Tire-toi une bûche

Pour la quatrième soirée de l'été de l'événement Tire-toi une bûche, à Notre-Dame-des-Prairies, l'artiste québécois GreenWoodz donnera une performance mettant en valeur sa musique rap. C'est ce jeudi 21 juillet à 19 h 30 qu'aura lieu cette soirée en musique au Parc Colette-Robillard. N'hésitez pas à apport vos chaises de parterre et/ou votre ...

18 juillet 2022

Une pièce de théâtre qui revisite le célèbre récit d'Ulysse

La deuxième apparition des rendez-vous de famille à Notre-Dame-des-Prairies se déroulera au boisé du Carrefour Culturel, le mercredi 20 juillet à 19 h.   Durant cette soirée, Théâtre tout terrain  présentera leur pièce La Seconde Odyssée. Grand héros de la guerre de Troie, Ulysse n’aurait jamais pu imaginer que rentrer chez lui serait aussi ...

17 juillet 2022

Une aide financière pour la restauration de la Maison Antoine-Lacombe

La Ville de Saint-Charles-Borromée investira une somme de 524 000 $ dans des travaux de restauration de son bâtiment classé immeuble patrimonial ayant une grande valeur sur le plan architectural, culturel et touristique, soit la Maison Antoine-Lacombe. Pour ce faire, elle pourra compter sur une subvention de 286 400 $ de la part du gouvernement ...