X
Rechercher
Publicité

L'artiste Eve Tagny rencontre son public en personne au Musée d'arts de Joliette

durée 13h30
15 mars 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Le Musée d’art de Joliette présente l’artiste québécoise Eve Tagny, dont l’exposition prendra place le jeudi 24 mars, en débutant par une rencontre en personne, de 12h30 à 13h30, au Musée.

En effet, il est possible d’aller à la rencontre de cette artiste, présentant son œuvre, afin d’échanger avec elle sur la profondeur de sa démarche.

On peut d’ailleurs même apporter son sandwich, pour y passer l’heure du dîner en sa compagnie.

Dans ses récents projets, Eve Tagny se penche sur notre relation à la nature, plus particulièrement notre désir de la domestiquer, de la posséder et de la commercialiser, et ce, à travers l’histoire et le symbole de la rose. 

Une itération du projet Of Roses amorcé par Tagny en 2020 fait partie de l’exposition collective Dessiller : s’ouvrir au hors-champ.

L’exposition de l’artiste restera accessible au Musée d’art de Joliette, jusqu’au 15 mai. La réservation à cette activité est toutefois indispensable.


Une artiste dont les espaces intérieurs fusionnent avec la nature

Eve Tagny est une artiste basée à Tiohtià:ke/Montréal. Sa pratique considère les jardins et les paysages perturbés par les humains comme des lieux mutables de notre mémoire personnelle et collective qui s’inscrivent dans des dynamiques de pouvoir, les histoires coloniales et leurs héritages.

À travers les lentilles photographique et cinématographique, l’installation, le texte et la performance, elle explore les expressions spirituelles et incarnées du deuil et de la résilience et leurs corrélations avec les rythmes naturels, ses cycles et sa matérialité.

Tagny détient un baccalauréat en production cinématographique de l’Université Concordia et un certificat en journalisme de l’Université de Montréal.

Ses expositions ont été présentées à Momenta Biennale, Musée d’art contemporain de Montréal et Centre Clark, Montréal; Cooper Cole, Galerie 44, et Franz Kaka, Toronto.

Elle est récipiendaire de la bourse Mfon (2018), de la Bourse Plein Sud (2020) et a été présélectionnée pour le CAP Prize (2018), la Burtynsky Photobook Grant (2018) et le Prix OAAG (2020).

Soulignons que cette activité est présentée par la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le balado «Ça s'est passé à Saint-Damien» souhaite impliquer des aînés

L'équipe du nouveau balado Ça s'est passé à Saint-Damien souhaite impliquer les aînés damiennois dans la création de leur émission de radio comportant sept épisodes. Cell-ci mettra de l’avant les expériences de vie des aînés sur différents sujets qui leur tiennent à cœur tels que l’école, la rue principale, les fêtes de village, l’usine Grenache, ...

23 mai 2022

L’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette vous invite au cinéma

Les trois formations de l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette donneront un concert consacré aux plus belles musique de film ce dimanche 29 mai à 19 h, au Centre culturel Desjardins de Joliette. En plus des grands succès du cinéma tels que Pirates des Caraïbes, Jurassic Park, Out of Africa, Alice au pays des merveilles, Harry Potter et le ...

22 mai 2022

PYLAWAK en résidence au Carrefour culturel de NDP

L'auteur-compositeur-interprète Yoan B. Filliol, alias PYLAWAK, présentera son nouveau projet intitulé Tuer la mort, pendant qu'il est en résidence au Carrefour culturel Notre-Dame-des-Prairies ce jeudi à 19 h 30. Yoan est allé à la rencontre de jeunes du primaire et du secondaire de la région de Lanaudière et d’Atikamekw de Manawan pour faire ...