X
Rechercher
Publicité

Monique Régimbald-Zeiber, lauréate d'un Prix du Gouverneur général en arts visuels, a récemment exposée au Musée d'art de Joliette

durée 14h30
3 mars 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Alors que l’identité des artistes ayant remporté l’un des Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques 2022 (GGArts) a été dévoilé, en date du 2 mars, Monique Régimbald-Zeiber, figurant parmi ces lauréats, a récemment fait l’objet d’une importante exposition au Musée d'art de Joliette

Cette exposition, qui retraçait 35 ans de carrière, s’est promenée à travers tout le Québec. Ainsi, l’artiste a confié à quel point cette exposition avait été marquante.

En effet, Monique Régimbald-Zeiber combine la littérature et la peinture. Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections muséales au pays, et ses travaux sont exposés partout au Québec, au Canada, ainsi qu’en Europe. 

Déjà, en 2014, l’Université du Québec à Montréal, lui a remis le Prix d’excellence pour l’ensemble de sa carrière.

Originaire de Sorel, celle-ci déploie avec talent son travail qui multiplie les références au corps et à la réalité des femmes. Elle y mélange leurs mots et leurs langages, au propre comme au figuré. 

Ainsi passionnée, la lauréate venant d’être récompensée par le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques s'est vue honorée et applaudie.

« J’ai toujours eu le sentiment que nous étions devant l’urgence d’assurer la diffusion d’un travail comme celui de Monique Régimbald-Zieber, parce qu’il est féministe, parce qu’il aborde de larges espaces d’une pensée inclusive, parce qu’il s’adresse à des groupes « invisibilisés » par l’histoire, par la langue, par le pouvoir dominant.

Monique Régimbald-Zieber est un défi lancé à la peinture, à la pensée active, à la quête sans cesse réinventée du sens de l’art dans la société. Permettez-moi d’insister sur le fait que la peinture de Monique Régimbald-Zieber et ses écrits au ton unique et au potentiel impressionnant pour le développement de la pensée occupent un espace très important quant au sens à donner à notre culture visuelle » s'est exprimée Louise Déry, directrice, de la Galerie de l’Université du Québec à Montréal, et auteure de la mise en candidature des oeuvres de l’artiste.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Célébration de la Fête interculturelle réussie à Lanaudière

Des lanaudoises et lanaudois de Joliette et de ses environs ont participé samedi 21 mai dernier à la 5 e édition de la fête interculturelle, célébrant les différentes communautés culturelles de la région. L'événement s'est déroulé à travers une ambiance festive au sein du parc Louis-Querbes de Joliette, sur invitation du Comité régional ...

durée Hier 8h00

Un don de 100 000 $ pour soutenir la Fondation du Musée d'art de Joliette

La Fondation du Musée d’art de Joliette (FMAJ) scellent un nouveau partenariat de cinq ans qui se traduit avec un don unique de 100 000 $ avec la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière  Par le biais de ce partenariat, la Fondation du MAJ désire assurer une partie du financement de son Fonds de dotation, dont le capital sera ...

26 mai 2022

Trio Chant d'Elles sera en spectacle à Joliette

Trio Chant d'Elles, le groupe intergénérationnel se produisant a cappella, sera en spectacle le samedi 4 juin à 20h00 à la Microbrasserie Artisanale l’Albion de joliette. Composé de trois femmes d'une même famille harmonisant leur voix, le trio offre ses harmonies au public, valorisant et préservant ainsi le patrimoine chanté québécois à travers ...