Publicité

6 septembre 2021 - 13:00 | Mis à jour : 7 septembre 2021 - 08:44

9 endroits dans Lanaudière

Découvrir le patrimoine religieux de la région lors d'activités touristiques

Par Salle des nouvelles

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec (CPRQ) et l’Association du tourisme religieux et spirituel du Québec (ATRSQ) lancent la programmation des Journées du patrimoine religieux 2021, un événement touristique et citoyen en architecture et patrimoine qui en est à sa quatrième édition.

« Le patrimoine religieux québécois est riche et abondant et nous travaillons à le préserver. Visitez les sites pour mieux les connaître et apprécier leurs spécificités comme leurs perspectives paysagères, clochers, ouvrages de menuiserie, œuvres d’art, orgues et vitraux; ils regorgent d’œuvres dignes de musées, ils sont nos châteaux et sont remplis d’histoire », souligne Josée Grandmont, présidente du conseil d’administration du CPRQ.

Sur une base volontaire, 276 organisateurs ont inscrit des activités à la programmation des 11 et 12 septembre 2021, dont 9 dans Lanaudière. Des lieux emblématiques aussi bien que des espaces méconnus et parfois peu accessibles ont répondu à l’appel. Une carte indiquant les lieux participants est disponible sur le site de la programmation au journeesdupatrimoinereligieux.ca.

Deux concerts seront tenus ce week-end à l'église de Sainte-Julienne. Le samedi à 19h, un récital comprenant de vieux cantiques que nos grands-parents ont connus sera donné par Lyse Brunelle, alto et guitare et le Curé André Chevalier, baryton. Le dimanche à 16 h, de la musique religieuse classique et contemporaine sera présentée toujours avec le Curé André Chevalier, accompagné cette fois-ci par Elizabeth Szeremeta, organiste/claviériste.

« Avant la pandémie, au Québec, le tourisme religieux et spirituel générait 1,47 million de nuitées et 60 $ M en dépenses touristiques. De ces visiteurs, 33 % venaient spécifiquement dans la destination pour les attraits religieux et 73 % visitaient d’autres attraits à proximité. Que ce soit pour la beauté des lieux ou les panoramas qu’ils offrent, la culture ou l’histoire, les sites religieux d’ici sont des raisons extraordinaires de s’offrir une escapade dans les régions du Québec », ajoute Michel Couturier, président du conseil d’administration de l’ATRSQ.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.