Publicité

22 août 2021 - 12:00

Vendredi en musique

Un vendredi marqué par les succès des plus grands boy bands à Saint-Félix-de-Valois

Par Salle des nouvelles

Chorégraphies de dance et succès des années 2000 vous feront assurément déhancher avec le passage de Boy Band Story aux Vendredis en musique le 3 septembre prochain sur le parvis de l’église de Saint-Félix-de-Valois.

Vivez deux heures de spectacle réunissant les plus grands boy bands de tous les temps. Ce quintette dynamique fera vibrer votre soirée avec les plus grands succès des Backstreet Boys, NSYNC, Hanson, New Kids On The Block, One Direction, FIVE, Soul Decision, et plusieurs autres, pour une soirée remplie de plaisir, de musique, de dance et nostalgie.

Une première partie sera assumée par le duo Catch Me If You Can, formé par le chanteur et guitariste Joémi St-Hilaire et la chanteuse Fanny Collin.

Présenté par la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière, ainsi que par le Groupe Bibeau qui souligne son 60e anniversaire, la municipalité de Saint-Félix-de-Valois convie la population à l’édition 2021 des Vendredis en musique le 3 septembre prochain devant l’église dès 19 h.

L’événement est gratuit, mais notez qu’en raison des mesures sanitaires en vigueur, l’inscription est obligatoire et vous devrez présenter votre reçu d’inscription pour accéder au site. L’inscription se fait via le portail Sport-Plus au sport-plus-online.com.

Le jour de l’événement, les spectateurs sont priés de se présenter à l’entrée de la zone (1, 2 ou 3) inscrite sur le reçu d’inscription. Notez qu’il ne sera pas permis d’apporter des consommations d’alcool sur le site.

Pour des questions, il est possible de communiquer par courriel à [email protected] ou par téléphone au 450 889-5589 poste 7717.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.