Publicité

20 août 2021 - 12:00

Fluid grounds

Une installation performative gratuite à visiter au MAJ jusqu'à samedi

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Il est encore temps de déambuler gratuitement dans une salle du Musée d’art de Joliette afin de vivre et découvrir Fluid Grounds, une installation performative tracée et mise en mouvements par le danseur et chorégraphe Benoît Lachambre, avec les performeurs Sophie Corriveau, Andrew Turner et Anouk Thériault.

Les traces de ruban coloré qui apparaissent au sol et au mur sont modulées par les mouvements des spectateurs et soutenues par un dispositif sonore qui dynamise plusieurs variations de textures d’habitation et de mémoires dans l’installation.

Un projet de diffusion en danse du Centre culturel Desjardins, en collaboration avec le Musée d'art de Joliette, le Pôle Territoire Danse et grâce au soutien du Programme de subvention aux projets culturels novateurs 2020-2021 de la Ville de Joliette.

Dépêchez-vous car l’installation se termine ce samedi à 17h. Il n’est pas nécessaire de réserver des places.  

Les artistes

Évoluant dans le milieu de la danse depuis les années 1970, le chorégraphe et performeur Benoît Lachambre découvre en 1985 le releasing dont l’approche kinesthésique du mouvement et la part d’improvisation viennent fortement imprégner son travail de composition chorégraphique.

Il s’investit alors totalement dans une approche exploratoire du mouvement et de ses sources dans l’idée de retrouver l’authenticité du geste. Sa démarche s’appuie sur un travail en acuité avec les sens où lier l’artistique et le somatique devient une nécessité.

Sophie Corriveau œuvre pour sa part dans le milieu de la danse depuis les années 80. Danseuse, performeuse et chorégraphe, elle s’investit pour une transformation des pratiques de la danse et poursuit une réflexion sur la porosité du lien entre le travail de performeur et la perception du spectateur, en cherchant à relier les composantes sensibles constituant l’expérience poétique et sociale de l’artiste.

Ses nombreux projets témoignent d’un questionnement personnel et professionnel sur les mutations des rôles du danseur-créateur, vers une déhiérarchisation de la pratique

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.