Publicité

8 août 2021 - 14:00

Espace culturel Jean-Pierre Ferland

« Poésie à l’ombre du clocher », un événement gratuit et rassembleur bientôt à St-Norbert

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 22 août prochain, de 14h30 à 16h, il sera possible d’écouter et discuter avec des poètes lanaudois en plein air dans la cour de l'Espace culturel Jean-Pierre Ferland de St-Norbert, au bord de la rivière. L'événement « Poésie à l’ombre du clocher » est gratuit et le public est invité à apporter chaises et couvertures.

Les poètes Janie Handfield et Dominique Corneillier liront des extraits de leur dernier recueil de poésie à quatre mains intitulé Encore heureux et paru récemment aux Éditions Bouc. En première partie, la jeune poète Eruoma Ottawa-Chilton lira des poèmes qui parlent de la culture atikamekw.

Le chercheur en poésie Samuel Paré animera finalement une discussion à laquelle le public sera invité à participer, en toute simplicité.

Pour l’occasion, La tablée d’Onézime tiendra un kiosque de table champêtre à emporter et proposera pâtisseries, espressos, lattés, boissons fraîches et plateaux-apéros.

La maison d’édition lanaudoise Bouc, qui a fêté ses dix ans cette année, aura plusieurs livres de son catalogue en vente lors de l’évènement. En cas de pluie, le tout se déroulera à l’intérieur de l’Espace culturel Jean-Pierre Ferland.

L’activité « Poésie à l’ombre du clocher » est présentée par Culture et patrimoine St-Norbert, en collaboration avec Les Éditions Bouc. Elle est rendue possible grâce à l’entente de développement culturel entre le ministère de la Culture et des Communications et la municipalité de St-Norbert. 

Pour plus de détails, consultez la page Facebook de l’événement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.