Publicité

8 août 2021 - 12:00

Tout en musique

Dévoilement des artistes invités dans trois marchés publics de la région

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C’est au rythme de musique traditionnelle japonaise, de violon et de chants a cappella qu’il sera possible de faire ses emplettes au marché ce week-end. 

La SODAM et son Volet Objectif Écoterritoire, en collaboration avec ses partenaires et villes hôtes, sont fiers de présenter une offre musicale diversifiée et multiculturelle les 13, 14 et 15 août prochains lors de ses trois marchés publics, tenus respectivement le vendredi à Saint-Lin-Laurentides, le samedi à Terrebonne et le dimanche à Mascouche. 

Vendredi 13 août – Saint-Lin-Laurentides - Ensemble Matsu Také

Matsu Také est un ensemble de musique traditionnelle et classique japonaise. Son répertoire comprend des chants folkloriques de geishas et d'enfants, des danses traditionnelles, des pièces classiques et des pièces d’un répertoire composé par des moines bouddhistes.

L’ensemble joue notamment du koto, de la cithare sur table japonaise aux sonorités de harpe, et du shakuhachi, la célèbre flûte de bambou japonaise.

Samedi 14 août – Terrebonne

Olivier Brault, violoniste classique

Olivier Brault mène une carrière internationale depuis plus de trente ans. Professeur de violon baroque à la faculté de musique de l'université McGill, il est directeur de l'ensemble Sonate 1704 et de l'ensemble Les Goûts Réunis, à Luxembourg. Il est également le violon principal du Four Nations Ensemble à New York et Les Boréades de Montréal. Il fut Concertmaster de l'orchestre baroque Apollo's Fire de Cleveland de 2011 à 2018. En 2016, un article de la Société Radio-Canada le classe parmi les dix violonistes canadiens qu’il faut connaître.

Théâtre Côte-à-Côte

Le Théâtre Côte-à-Côte est présent sous forme de théâtre de rue et de personnages. Il sera donc possible de faire la rencontre d’une Mère Nature exubérante et flamboyante déambulant entre les clients des marchés publics et qui fait la promotion d’une alimentation saine et bio, ou encore d’une grande chef cuisinière complètement sautée et curieuse de voir ce qui se trouve dans vos emplettes tout en donnant des idées de recettes et des astuces pour éviter le gaspillage.

Dimanche 15 août – Mascouche - Un de ces quatre, quatuor a cappella 

Un de ces quatre, ce sont quatre musiciens réunis par l'amour du chant a cappella depuis 8 ans. Quatre amis qui explorent des styles et des sonorités différentes, dans la bonne humeur et le plaisir d'être ensemble.

Leur répertoire varié multilingue va de la musique ancienne à contemporaine en passant par des airs traditionnels et des standards jazz, le tout agrémenté d’une touche d’humour.

Activités permanentes

Offertes tout au long de la saison du marché public, trois activités de type libre-service sont disponibles en tout temps.

Les sentiers actifs :

Créés spécialement pour offrir des zones d’activités ludiques aux jeunes qui accompagneront leur parent au marché public, les sentiers ont été inspirés par les activités extérieures de type jeu de marelle. Chaque tronçon des parcours propose des défis différents.

Concours! - Chasse aux nains de jardin :

Parsemés à travers les étals des exposants, plusieurs nains de jardins seront dissimulés. Mais attention il faudra trouver chez quel exposant le nain recherché se trouvera pour pouvoir participer au concours. Chaque journée de marché augmente les chances de pouvoir participer et de gagner un panier-cadeau familial remis à la toute fin de la saison.

Parcours sonore alimentaire : 

En remplacement des animations culinaires, un parcours sonore virtuel sur la thématique de l’alimentation, composée de stations audio présentées sous forme de courtes capsules éducatives accessibles sur le marché offriront des trucs et astuces anti-gaspillage et sur la conservation alimentaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.