Publicité

4 août 2021 - 14:00

Musique classique

Un dernier week-end pour le Festival de Lanaudière

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Marc-André Hamelin, Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre Métropolitain s'installent à Lanaudière pour cette dernière fin de semaine du plus grand festival de musique classique au pays.

« Le concert Brahms donné par Marc-André Hamelin au Festival, à l'été 2019, fut à marquer d'une pierre blanche. Comme un clin d’œil aux olympiques, le pianiste des pianistes, interprète cette fois-ci les cinq concertos de Beethoven en deux soirées consécutives d’un véritable marathon », soutient Renaud Loranger, directeur artistique du Festival de Lanaudière.

Hamelin retrouvera Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre Métropolitain pour interpréter l'intégrale des concertos pour piano de Beethoven.

6 août à 20h - Présenté par Ratelle :

  • Concerto pour piano et orchestre no 1 en do majeur, op. 15
  • Concerto pour piano et orchestre no 2 en si bémol majeur, op. 19
  • Concerto pour piano et orchestre no 3 en do mineur, op. 37

7 août à 20h - Présenté par Yamaha :

  • Concerto pour piano et orchestre no 4 en sol majeur, op. 58
  • Concerto pour piano et orchestre no 5 en mi bémol majeur, op. 73 (« L'Empereur »)

Vers un monde nouveau

Le 8 août à 17h, en clôture du festival, Nézet-Séguin et l'OM offrent la Symphonie « Du Nouveau Monde » de Dvorák, l'une des œuvres les plus populaires de tout le répertoire, et la création d'une œuvre de la compositrice canadienne Barbara Assiginaak. Également au programme, les Fresques de Piero della Francesca de Martinu.

« C'est un voyage en trois temps : de l'héritage humaniste de la Renaissance chez Martinu, jusqu'à l'expérience américaine de son compatriote et devanceur Dvorák, dont la pièce de Barbara Assiginaak est une sorte de répondant », précise M.  Loranger.

Concerts en église

  • Mercredi 4 août à 20h, à l'église de Saint-Paul-de-Joliette, une prestation hors du commun avec la soprano et pianiste canadienne Rachel Fenlon. Cette dernière livrera un récital où elle s'accompagne au piano avec les mélodies de Schubert, Debussy, Grieg et Messiaen.
  • Jeudi 5 août, à l'église de Saint-Barthélemy, le duo d'exception Charles Richard-Hamelin (pianiste) et Andrew Wan (violon solo de l'OSM) explorent certains des recoins les moins fréquentés du « jardin secret » du grand Robert Schumann, ses trois sonates pour violon et piano.

Une répétition privée de l'Orchestre Métropolitain

Afin d'offrir un baume à des personnes éprouvées par la dernière année, le festival présentera un rendez-vous unique à l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay, le jeudi 5 août.

Environ 250 personnes affiliées au milieu de la santé et à divers organismes communautaires de la région de Lanaudière pourront assister à une répétition de l'Orchestre Métropolitain et du pianiste Marc-André Hamelin sous la direction du chef Yannick Nézet-Séguin.

Concerts dans les parcs

Parallèlement à sa programmation habituelle, le Festival continue d'offrir des concerts intimes dans les espaces verts de Lanaudière jusqu'au 28 août.

  • 7 août, 13h00-15h00, parc Riverain : Voix et guitare (Sarah Halmarson, soprano et Marc-Olivier Pilon, guitare)
  • 8 août, 14h00, Maison et Jardins Lacombe : Quatuor Andara
  • 14 août, 13h00-15h00, parc Riverain : Quatuor avec cymbalum (Alexandru Sura, cymbalum; Veronica Ungureanu, violon; Dumitru Besleaga, cobza; Roman Manolache, contrebasse)
  • 21 août, 13h00-15h00, parc Riverain : Duo de flûtes-A due (Vincent Lauzer, flûtes et Marie-Laurence Primeau, flûte et viole de gambe)
  • 28 août, 13h00-15h00, parc Riverain : Space Time Continuo-Violoncelles en vedette

On propose finalement quatre concerts à écouter en webdiffusion, disponible sur le site Web du festival.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.