Publicité

12 juin 2020 - 08:00

Les artistes lanaudois Jean-Paul Daoust et Ginette Trépanier à l'origine de cette création

L'exposition "Transmigrations" visible en ce moment au centre d'art Diane-Dufresne

Par Salle des nouvelles

Le Centre d’art Diane-Dufresne présente du 10 juin au 23 août 2020 l’exposition Trans-Migrations des artistes lanaudois Jean-Paul Daoust et Ginette Trépanier.

Dans le cadre de Trans-Migrations, le poète Jean-Paul Daoust et l’artiste multidisciplinaire Ginette Trépanier proposent une trajectoire de création de divers aspects d’évolution, de transformation et de questionnement sur le passé et l’avenir.

Les mots d'un poète, les formes d'une artiste

Entre les mots du poète et les formes de l’artiste sculpteure, l’exposition est composée de grands formats, d’installations, de sculptures, de livres d’artistes, de costumes, d’artéfacts et de cahiers d’écritures. Le livre d’art qui accompagne cette exposition présente des textes inédits illustrés d’œuvres visuelles. La reconstitution d’un studiolo italien à l’intérieur de la scénographie permettra à Ginette Trépanier de créer sur place et d’animer des rencontres avec les visiteurs.

« Nous sommes très honorés d’accueillir l’exposition Trans-Migrations de ces deux artistes lanaudois. Les visiteurs découvriront deux univers artistiques singuliers qui concilient poésie et arts visuels. Cette exposition est une fenêtre ouverte sur un monde de création et permet le rayonnement de la culture sous toutes ses formes à Repentigny », souligne Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny.

Jean-Paul Daoust, poète

Jean-Paul Daoust, poète, romancier incontournable de la forme libre, dandy avoué et assumé, lève le voile sur son parcours littéraire à l’aide d’artéfacts tirés de ses archives personnelles et d’une sélection d’œuvres d’art choisies qui font partie de sa vie, de son univers.

Ginette Trépanier, artiste

Ginette Trépanier, artiste multidisciplinaire est l’instigatrice de collaborations exceptionnelles tant en France qu’au Québec, plus particulièrement aux Îles‑de-la Madeleine et aux confins du Nunavik. Elle met en scène divers volets artistiques en raison de sa formation en danse, en musique, en arts de la scène, en littérature, sculpture et en reliure du livre d’artistes. Sa formation diversifiée favorise des créations hybrides saisissantes.

La grande région de Lanaudière demeure son point d’ancrage principal .

Une visite sécuritaire 

Afin de respecter les mesures de distanciation sociale et appliquer rigoureusement les règles sanitaires préconisées par la Direction de santé publique et par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), le parcours de l'exposition a été entièrement repensé par nos équipes, allant des normes d’accueil en passant par la circulation dans les aires publiques.

C’est une visite sécuritaire et adaptée qui attend les visiteurs lors de leur prochain passage au Centre d’art Diane-Dufresne. Ils pourront renouer avec l’art et la créativité, dans un contexte intime, permettant un rapprochement encore plus grand avec les œuvres. Tous les détails sont disponibles afin que vous puissiez prendre connaissance des mesures et des consignes en vigueur au ville.repentigny.qc.ca/cadd.

 

Programmation complémentaire

Le CADD propose de nombreux rendez-vous pour tous les publics : rencontres d’artistes et ateliers de création. Pour découvrir la programmation complète, visitez le ville.repentigny.qc.ca/cadd.

 

Rencontres d’artistes sur Facebook | En ligne

Dès juillet

Découvrez l’œuvre de Jean-Paul Daoust et de Ginette Trépanier en format virtuel. Visionnez la série de capsules vidéo Trans-Migrations : rencontres d’artistes tournées au cœur même de l’exposition. Les artistes se livrent à des témoignages et autres anecdotes qui vous permettront d’en apprendre un peu plus sur leur démarche respective.

Il est possible de rencontrer Ginette Trépanier dans son studiolo aménagé à même la scénographie de l’exposition Trans-Migrations.

 

Samedi 27 juin, 14 h

Journée canadienne du multiculturalisme

À partir des œuvres présentées dans l’exposition, l’artiste présente sa démarche de création et ses œuvres en lien avec le thème de cette journée. Au menu : lecture de poésie.

 

Samedi 11 juillet, 14 h

Journée mondiale de la population

Ginette Trépanier amène son public en voyage. Découvrez les lieux et les personnages qui ont influencé sa création de Leonardo Da Vinci à Michelangelo en passant par les sculpteurs contemporains.

 

Dimanche 26 juillet, 14 h

Lumière et ombre dans le modelage

La sculpteure vous fait découvrir des techniques pour recréer des effets d’ombre et de lumière. Observez le processus de moulage et de démoulage d’une œuvre.

 

Dimanche 9 août, 14 h

Un métier d’homme au féminin

Explorez l’éventail du travail de l’artiste : de petits formats aux œuvres d’art public dans lesquelles elle aborde la condition des femmes d’ici et d’ailleurs, ainsi que son intérêt pour le patrimoine. Au menu : lecture de poésie.

 

Atelier de création sur Facebook | En ligne

Dès juillet

Les ateliers créatifs du Centre d'art Diane-Dufresne sont de retour avec de nouvelles activités inspirées de l’exposition Trans-Migrations.

À compter du 29 juin, procurez-vous une trousse « Prêt-à-créer » au coût de 5 $ au comptoir d’accueil du Centre d’art Diane-Dufresne et visionnez les capsules vidéo sur la page Facebook du CADD pour connaître la marche à suivre. La trousse comprend les essentiels requis pour réaliser les activités, mais n’hésitez pas à y ajouter une touche de fantaisie avec du matériel à la portée de votre main afin de rendre l’expérience encore plus significative. Pour plus de détails, consultez le site Internet de la Ville de Repentigny.

 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.