Publicité
19 mars 2020 - 16:29

Culture Lanaudière veut évaluer les impacts de la COVID-19 pour le milieu des arts

Par Salle des nouvelles

Suite à l'annonce du gouvernement du Québec déclarant l'état d'urgence sanitaire face à la COVID-19, plusieurs mesures préventives ont obligé l’annulation ou la remise incertaine d’activités, d’événements et de spectacles du milieu des arts et de la culture.

Le bureau de Culture Lanaudière reste ouvert, mais à effectif réduit. Plusieurs des employés travaillent à distance.

« Ainsi nous suggérons à tous ceux qui ont besoin de nos services d’utiliser le courrier électronique, précise Andrée Saint-Georges, directrice générale. »

Parallèlement, cette crise majeure amène l’organisme à évaluer les impacts que les ralentissements, voire les fermetures, auront chez nos artistes et organismes culturels. Donc, Culture Lanaudière, comme la majorité des Conseils régionaux de la culture du Québec, encourage dès maintenant les artistes et les organismes à documenter les impacts de ces mesures dans un court formulaire disponible sur le site internet : https://www.culturelanaudiere.qc.ca/covid19.

Les données recueillies sont anonymes et confidentielles, mais prennent en compte les disciplines et la nature des activités touchées afin de dresser un bilan le plus juste possible de l’état des conséquences dans la région de Lanaudière.

« Considérant que le gouvernement du Québec entend prendre des actions pour aider les secteurs fortement touchés, il nous apparaît important d’avoir un portrait des pertes et des besoins des artistes et organismes lanaudois, souligne Jean-Pierre Corneault, président de Culture Lanaudière. »

Plan d’aide

Le Conseil des arts et des lettres du Québec a mis en place un plan d’action qui s’ajustera régulièrement, suivant l’évolution de la situation, afin de venir en aide aux artistes et aux organismes qui sont le plus durement affectés par les opérations de prévention.

La SODEC de même que le Ministère de la Culture et des Communications œuvrent aussi à amenuiser les impacts de cette situation critique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.