Publicité
24 février 2020 - 17:00

Départ à la fin du mois de mai

À l'aube de la 30e saison du Festival de Lanaudière, François Bédard prend sa retraite

Par Salle des nouvelles

« Le Festival va très bien, la musique est entre de bonnes mains avec Renaud Loranger comme directeur artistique, l'équipe est bien rodée et la situation financière est excellente. Je peux donc partir à la retraite le cœoeur et l'esprit en paix ». C'est en ces mots que François Bédard, directeur général du plus important festival de musique classique au Canada, a annoncé à son conseil d'administration et à son équipe qu'il prendra sa retraite en mai prochain.

Entré en poste en mai 1991 à un moment charnière où les défis pour le Festival étaient nombreux, cet administrateur passionné et gestionnaire de haut niveau a amélioré de façon sensible les finances de l'institution vouée à la musique classique et, en mélomane averti, a également veillé avec ardeur à la poursuite de sa mission, fait sa promotion dans les milieux locaux, nationaux et internationaux, mené à bien ses projets et assuré sa stabilité ainsi que sa pérennité.

Reconnaissance du milieu culturel à travers de nombreux postes

C'est François Bédard qui a mis sur pied la Fondation du Festival, qui joue aujourd'hui un rôle significatif dans son financement. En 2011, il a doté l'Amphithéâtre d'un système vidéo haute définition novateur, qui a transformé l'expérience des mélomanes. Les nombreux partenariats qu'il a développés ont permis des échanges internationaux fructueux notamment avec les festivals américains.

Les liens qu'il a tissés dans le milieu culturel ont également été à la source de la réalisation de plusieurs concerts mémorables. Il a, entre autres, ficelé le retour au Québec de Charles Dutoit en 2011, avec une première présence de l'Orchestre de Philadelphie et plus récemment, en 2019, a été l'instigateur de l'entrée en scène des Grands Ballets. Au cours des années, il a été membre de l'exécutif du Conseil des arts et des lettres du Québec durant neuf ans, l'un des fondateurs du Conseil québécois de la musique et un des fondateurs du Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI). Reconnu par la Communauté universitaire, il a été le premier lauréat du Prix du gestionnaire culturel décerné par HEC Montréal en 2011.

Afin de faciliter l'entrée en poste de la nouvelle directrice générale ou du nouveau directeur général, François Bédard a choisi de partir à la fin du mois de mai, juste avant la saison 2020 du Festival. « Vivre une saison complète de concerts me semble essentiel pour comprendre et avoir une vision claire des défis à relever au Festival », explique-t-il. Souhaitant un merveilleux avenir à l'institution qu'il a tant chérie, il ajoute : « je serai évidemment disponible pour la transition si le conseil d'administration et la nouvelle direction le jugent nécessaire ».

Le président du conseil d'administration annonce que le Festival de Lanaudière lancera très prochainement un appel de candidatures pour le poste de directeur général ou de directrice générale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.