Publicité
18 février 2020 - 06:00

Quatre soirées de lancement au Québec

Elephant Stone présentera son 6e album à Lavaltrie le 27 février

Par Salle des nouvelles

Elephant Stone sort un nouvel album le mois prochain, accompagné de quatre soirées de lancement, à Lavaltrie, Montréal, Sherbrooke et Québec. Ils se produiront à Lavaltrie à l'Église Saint-Antoine le 27 février prochain pour présenter leur nouveau spectacle dès 21h.

Cela fait aujourd'hui une dizaine d'années que l'on est bercé par la musique d'Elephant Stone, avec cinq albums a son actif, le band s'apprête aujourd'hui à en sortir un sixième : Hollow (Fuzz Club Records), un album qui regroupe 12 morceaux.
 
« Nous avons hâte de nous sentir moins vides, à l’intérieur de notre monde creux ». Ainsi commence "Hollow World", la piste de départ du sixième album d’Elephant Stone. Cette chanson pop psychédélique remplie d’humanité, de tristesse et de beauté supplie l’auditeur : « Que veulent-ils dire par tous ces mots vides? ». Une question que beaucoup posent à la société et à son inaction face à la lutte contre le changement climatique. "Hollow World" est un avertissement pour nous tous : c’est maintenant, et non demain, qu’il faut changer les choses.

Ce nouvel opus arrive après leur LP Ship Of Fools, sorti sur le label Burger Records en 2016, et un certain nombre de projets parallèles et de collaborations récentes, comme le projet Acid House Ragas, ainsi que le nouveau groupe MIEN avec les membres de The Horrors et The Black Angels. Rishi Dhir, chanteur et sitariste du band a joué avec des artistes de renommée comme The Brian Jonestown Massacre et Beck.

Après une tournée américaine en novembre, le groupe vient juste de partir pour une tournée européenne d'une quinzaine de dates et s'en suivra une tournée nord-américaine et québécoise. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.