Publicité
20 décembre 2019 - 09:00

200 préventes accessibles

Le groupe punk Lagwagon rejoint la programmation de FestiVoix

Par Salle des nouvelles

Suite à l’annonce de la venue du groupe Rise Against le samedi 27 juin 2020 sur la scène Loto-Québec des Voix Populaires, le FestiVoix (du 25 juin au 5 juillet) a dévoilé mercredi la venue du groupe mondialement connu Lagwagon pour une soirée punk explosive, le vendredi 26 juin 2020 sur le site principal de l’événement.

Les amateurs de soirées endiablées et festives seront comblés lors du premier week-end du FestiVoix les 26 et 27 juin 2020 alors que ces deux groupes phares du mouvement punk rock que sont Lagwagon (vendredi 26 juin 2020) et Rise Against (samedi 27 juin 2020) seront les têtes d’affiche de ce week-end qui s’annonce mémorable.
 
La formation Lagwagon a vu le jour en 1988, en Californie. Porté par la voix unique de son leader Joey Cape, le style du groupe est caractérisé par son punk rapide et mélodique. Avec sa batterie toujours incisive et ses guitares puissantes, Lagwagon poursuit sa carrière depuis 30 ans et est devenu un des groupes phares du mouvement punk. Depuis les débuts de la formation, Lagwagon a lancé 9 albums et a offert de nombreuses tournées mondiales.
 
Tous ces concerts sont inclus dans la programmation régulière du FestiVoix, accessible à l’achat du passeport pour les 9 jours du festival au coût de 49 $ ou avec le billet journalier au coût de 32 $.
 
Préventes limitées à 200 billets

Pour la soirée du 26 juin 2020 mettant en scène Lagwagon, une zone avant-scène de seulement 200 billets au coût de 75$ est dès maintenant mise en vente!

L'achat des billets (frais d’administration et de service applicables) peut se faire en ligne ou au bureau du FestiVoix de Trois-Rivières (argent comptant seulement).
 
D’autres annonces concernant la programmation musicale 2020 de l’événement auront lieu le 4 février prochain à compter de 18h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.