Publicité
10 octobre 2019 - 09:00

Exposition urbaine sur le thème de la rencontre

La Ruelle des Artistes s'est refait une beauté à Joliette

Par Salle des nouvelles

La Ruelle des artistes trouve ses murs colorés emplis d'affiches ou d'estampes. Un espace d’exposition urbain et avant-gardiste est réalisé dans le cadre de la politique culturelle de la Ville de Joliette.

Exploitant la thématique de « La rencontre » des Journées de la culture, la Ville de Joliette a invité le photographe Guillaume Morin à présenter quelques-unes de ses photographies de spectacles afin d’illustrer la rencontre entre les artistes et le public lanaudois. Une première série présente des artistes en provenance de l’extérieur de la région performant chez nous alors qu’une deuxième série met en valeur des artistes lanaudois en prestation.

Guillaume Morin a découvert le bonheur de jouer avec son Kodak lorsqu’il étudiait en Arts et lettres au Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Par la suite, il s’est dirigé vers la photographie au Cégep de Matane. Partout dans la région, l'artiste a fait de la photographie scolaire, sportive et événementielle tout en accordant beaucoup de temps à sa passion, les clichés de spectacles.

 

Appel à de projets d'exposition

Située entre le stationnement public Manseau et la Place Bourget, la Ruelle des artistes accueillera trois expositions annuellement. S’inscrivant dans les orientations de sa politique culturelle, la ville offre aux artistes locaux la possibilité d’exposer dans ce lieu.

La Ville de Joliette invite donc les artistes professionnels, établis ou de la relève, les artistes d’origine autochtone, dans le domaine de la photographie et/ou l’estampe numérique, à soumettre un projet d’exposition.

 

La date de limite de réception des dossiers est fixée au 15 octobre 2019. Il est possible d'afficher ses photographies sur ces murs colorés ici.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.