Publicité
30 août 2019 - 14:00

Dans le cadre des Journées de la culture 2019, le projet est piloté par Claire Aubin

La Municipalité de Saint-Félix-de-Valois lance un appel à participation pour un projet artistique

Par Salle des nouvelles

La Municipalité de Saint-Félix-de-Valois lance un appel à participation pour un projet artistique piloté par Claire Aubin dans le cadre des Journées de la culture 2019. La fois où j’ai rencontré... invite les citoyens de la municipalité à raconter à l’aide d’un court texte et d’une image, d’un dessin, d’une photo, d’une peinture ou d’un collage, une rencontre mémorable ou significative. Ils peuvent aussi décrire ou illustrer une rencontre qui aurait dû arriver, mais qui n’a jamais eu lieu. 

Un travail de mise en commun et de préparation sera réalisé par l'artiste Claire Aubin afin d’exposer le résultat du projet à la bibliothèque municipale, le 28 septembre de 10 h à 17 h, dans le cadre des Journées de la culture 2019. Les participants sont invités à venir joindre l'artiste lors de l'activité de vernissage de l'exposition pour parler de leur démarche, leur inspiration et rencontrer le public. 

Les personnes intéressées par ce projet sont invitées à communiquer avec Mme Claire Aubin afin de planifier le travail artistique et confirmer leur participation d’ici le 9 septembre par courriel à l’adresse [email protected]

Claire Aubin pratique les arts plastiques - sculpture, peinture, installations, multimédia - depuis plus de vingt ans. Elle s’intéresse à la médiation culturelle dans le milieu lanaudois et a initié de nombreux projets artistiques en lien avec les artistes de la région et les citoyennes et citoyens sensibles à la pratique artistique. Certaines de ses œuvres font l’objet d’exposition permanente dans des espaces publics. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.