Publicité
17 juillet 2019 - 11:30 | Mis à jour : 12:13

Notre-Dame-des-Prairies

L'exposition « La quatrième mémoire » de Manon Sabourin à l'affiche au Centre des arts et des loisirs Alain-Larue

Par Salle des nouvelles

L'exposition estivale du Centre des arts et des loisirs Alain-Larue a pris son envol, mercredi le 10 juillet, lors d'un vernissage célébré en compagnie de la mairesse de Notre-Dame-des-Prairies, Mme Suzanne Dauphin, conseillères et conseillers municipaux et de nombreux parents et amis. La Quatrième Mémoire, par l'artiste Manon Sabourin, sera à l'affiche jusqu'au 7 août. 

La Quatrième Mémoire est une œuvre interactive inspirée des réseaux sociaux et des mutations génétiques. Aujourd'hui, les gens publient et partagent leur histoire personnelle sur plusieurs réseaux sociaux. Mais les gens qui les regardent ne les perçoivent pas nécessairement de la même façon. Chacun interprète selon ses propres sentiments et au bout du compte les images partagées n'ont plus du tout la même signification. 

Dans cette installation, le visiteur est jumelé à une image virtuelle d'un objet partagée par un participant sélectionné. Tous les objets partagés sont reliés à un souvenir intime et personnel. Par la mémoire numérique, ces souvenirs seront continuellement partagés d'un receveur à l'autre. Il se créera ainsi une multitude d'interprétations mutantes. Par ce jeu interactif, le visiteur est plongé dans l'intimité de plusieurs inconnus. Il est invité à exprimer son propre sentiment vis-à-vis ces souvenirs imposés. 

Ce projet est une réflexion sur l'impact qu'auront les médias sociaux dans la construction d'une identité culturelle, d'un mythe ou d'une légende? Comment dans l'avenir pourrons-nous distinguer l'authentique de l'interprétation? 

À propos de Manon Sabourin 

Manon Sabourin est bachelière, avec mention de distinction, en arts visuels de l'Université Concordia à Montréal et membre du RAAV depuis plusieurs années. 

Depuis 1997, son parcours de vie est un amalgame entre deux passions, les arts visuels et le laboratoire médical. Elle compte plusieurs expositions individuelles et collectives, dont Empreintes dans le cadre des Jardins Réinventés de la Saint-François à la Maison de la Culture de Brompton; Les Femmeuses de Pratt et Whitney; Bio et manipulations artistiques, Maison des arts de Laval (salle Alfred Pellan). Récipiendaire de plusieurs prix et bourses dont le premier prix en arts visuels des Grands prix de la Culture Desjardins Lanaudière 2017, une bourse du Ministère de la Culture et des Communications du Québec (2017) et une bourse du Conseil des Arts et Lettres du Québec (CALQ) (2014). 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.