Publicité
4 avril 2019 - 12:25 | Mis à jour : 12:41

L’interprète-chouchou des Québécois revisite Elvis

Guylaine Tanguay au Centre culturel de Joliette

Par Salle des nouvelles

La reine québécoise du country, Guylaine Tanguay sera au Centre culturel de Joliette avec son spectacle 3764 Elvis Presley Blvd le vendredi 5 avril à 20 h. La chanteuse y revisite les classiques du « King », mais aussi ceux des grandes légendes de cette ère musicale.

C’est ainsi avec tout le dynamisme, la générosité et l’enthousiasme qu’on lui connaît que Guylaine Tanguay interprète à travers ce nouveau spectacle les chansons de Patsy Cline, Johnny Cash, Jerry Lee Lewis et plusieurs autres. La chanteuse à la voix puissante tâte ce nouveau registre plus rock avec beaucoup d’aplomb.

Accompagnée sur scène de ses quatre musiciens et de ses danseurs, Guylaine Tanguay sait donner vie à son nouveau répertoire avec un spectacle qui bouge! Les pièces Jailhouse Rock, Love Me Tender, Hound Dog, Suspicious Minds y sont réarrangées à la manière country comme elle seule sait le faire.

La prolifique chanteuse, qui a sorti six albums durant les quatre dernières années, en plus de se produire lors de tournées et de spectacles thématiques, invite le public à passer une soirée musicale digne d’un retour à Memphis!

Ce spectacle est présenté par Les habitations Bordeleau.

Pour plus d’informations sur la programmation du Centre culturel de Joliette, les coordonnées et les heures d’ouverture, visitez le www.spectaclesjoliette.com ou contactez la billetterie au 450 759- 6202.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.