Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 juin 2018 - 08:00

Le rapprochement interculturel célébré lors de la Fête interculturelle du CRÉDIL

Le samedi 9 juin dernier avait lieu la Fête interculturelle organisée par le Comité régional d’éducation pour le développement international de Lanaudière (CRÉDIL) au parc Louis-Querbes à Joliette. L’événement avait comme objectif de mettre en valeur la diversité culturelle et de créer un espace de rencontre entre joliettains et joliettaines de toutes origines.

 

Pour l’occasion, les différentes communautés culturelles originaires de Colombie, du Burundi, de Côte d’Ivoire, de République démocratique du Congo, de République centrafricaine, du Népal et de Syrie étaient réunies afin de partager et d’échanger avec la population joliettaine sur leur culture d’origine. Des pains banik autochtones, des roti népalais et du salpicón de frutascolombien étaient quelques-uns des mets offerts en dégustation aux 300 personnes présentes pour l’événement.

 

Des organismes comme le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière, Ainés sans frontières et le CRÉDIL étaient également présents pour parler des efforts et actions de solidarité dans la région de Joliette.

 

Le CRÉDIL tient à remercier tous les bénévoles, les commanditaires, ainsi que les représentants politiques pour leur engagement, notamment Madame Véronique Hivon, députée provinciale de Joliette et vice-cheffe du parti québécois, Monsieur Gabriel Sainte-Marie, député fédéral de Joliette, et madame Danielle Landreville, mairesse suppléante.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.