Publicité

4 septembre 2021 - 09:00

Concours horticole

La Ville de Joliette dévoile les gagnants du concours Osez vert

Par Salle des nouvelles

L’édition 2021 d’Osez vert, destiné à mettre en lumière les talents horticoles investis dans la qualité de vie et l’enjolivement de la collectivité, connaît son dénouement avec le couronnement des lauréats par la Ville de Joliette.

« Félicitations aux participants pour leurs magnifiques ornements. Vous êtes les artisans de l’embellissement du cadre de vie joliettain. Encore cette année, la fibre créatrice est au rendez-vous », exprime le maire Alain Beaudry.

La situation épidémiologique s’est traduite par l’annulation de la cérémonie de remise des prix. Ainsi, les lauréats ont été invités à récupérer leur prix à l’hôtel de ville.

Le jury a désigné les gagnants selon divers critères d’évaluation. Tous locataires ou propriétaires résidentiels établis à Joliette, les récipiendaires ont remporté un montant d’argent et une plaque souvenir.

Catégorie locataire résidentielle

  • Feuille d’or (500$) | Paul Bourdon - 359, rue Rivard
  • Feuille d’argent (300$) | Gilbert Desbiens - 626, rue Champagne

Catégorie résidentielle propriétaire

  • Feuille d’or (500$) | Colette Beauséjour – 528, rue Lévis
  • Feuille d’argent (300$) | Liliane Otis – 2070, rue Robert-Quenneville
  • Feuille d’argent (300$) | Guylaine Aumont - 977, rue Chartier
  • Feuille de bronze (100$) | Pierre Renaud I 1014, rue Louis-Cyr

Catégorie balcon propriétaire

  • Feuille d’or (500$) | Marie-Claude Boulard - 416, rue Garneau, app. 203
  • Feuille d’argent (300$) | Céline Mandeville - 739, rue Saint-Louis

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.