Publicité

16 juin 2021 - 06:00 | Mis à jour : 22:48

Déconfinement

Ce que le passage en zone jaune implique pour Saint-Charles-Borromée

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le passage en zone jaune de la région de Lanaudière amène certains changements dans les services et les installations offerts par la Ville de Saint-Charles-Borromée qui seront maintenant plus accessibles qu’auparavant.

« Les efforts déployés depuis des mois portent leurs fruits. Cette nouvelle est plus que satisfaisante. Tout le monde y gagne, tant les citoyens que les commerçants, tant les plus petits que les moins jeunes. Continuons tout de même à être prudents, à respecter les mesures sanitaires et à se faire vacciner, afin que chaque jour on puisse retrouver un peu plus de liberté », souligne le maire de la municipalité, Robert Bibeau.

La ville pourra donc ouvrir à nouveau ses portes aux citoyens. La capacité d’accueil de ses bâtiments et infrastructures demeure limitée et les consignes sanitaires doivent être respectées en tout temps. Le couvre-visage demeure obligatoire pour les visiteurs dans l’ensemble des bâtiments municipaux.

Les services administratifs, incluant l’hôtel de ville et la caserne, sont désormais accessibles, sans rendez-vous, selon les heures d’ouverture actuelles, soit du lundi au jeudi, de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h 45 et le vendredi, de 8 h à 12 h.

Bien que la prise de rendez-vous ne soit plus obligatoire, la Ville encourage les Charlois à garder cette habitude. Ils sont également invités à privilégier les services en ligne offerts au www.vivrescb.com ou de téléphoner pour toute information.

Quant au Centre Alain-Pagé, il demeure toutefois fermé au public afin de permettre la tenue du camp de jour selon les paramètres pandémiques adéquats. 

Séances du conseil 

Les séances du conseil municipal se tiendront à nouveau devant public au Centre André-Hénault.  La prochaine séance sera lundi prochain le 21 juin, à 20 h. Pour connaître l’horaire des séances, consultez le calendrier disponible sur le site internet. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.