Publicité

9 mars 2021 - 12:00

Sur trois ans

750 000 $ pour le Centre régional universitaire de Lanaudière

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière, Caroline Proulx, et la députée de Repentigny, Lise Lavallée, ont annoncé, au nom de la ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, l'attribution d'une aide financière de 750 000 $ au Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL) pour les années universitaires 2020-2021, 2021-2022 et 2022-2023, à raison de 250 000 $ par année.

Ces sommes favoriseront l'accessibilité à des services universitaires de proximité et soutiendront l'accroissement de la diplomation dans la région.

« Lanaudière est une magnifique région où il fait bon vivre et étudier. Cette aide financière permettra encore une fois de faire connaître l'offre de formation universitaire de la région et incitera les citoyennes et citoyens à entreprendre ou à poursuivre une formation universitaire ici, chez nous. Les services du Centre régional universitaire de Lanaudière sont un levier important pour le développement du savoir de notre région et invariablement, pour le développement économique de celle-ci. Félicitations au CRUL et ses intervenants pour son implication dans la communauté et sa collaboration avec les différents acteurs régionaux », de souligner Caroline Proulx.

Le CRUL est un organisme sans but lucratif qui recueille les besoins de formation, coordonne les activités de formation universitaire en partenariat avec des universités présentes sur le territoire et vise également le développement de nouvelles formations universitaires. Les activités du CRUL répondent aux besoins de formation ponctuels de la population et du marché du travail de la région.

« Le Centre régional universitaire de Lanaudière fait beaucoup pour la région. Son expertise en matière d'accessibilité et sa capacité à créer des liens pour le bien des étudiants et des organisations de Lanaudière et des environs ne sont plus à démontrer. Grâce à son implication dans la communauté, notre région est plus attractive pour les étudiantes et étudiants et est en mesure de rivaliser avec les grands centres. Je me réjouis de cet investissement, qui j'en suis convaincue, permettra à notre région de s'épanouir », de dire Lise Lavallée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.