Publicité

17 février 2021 - 11:00

En soins infirmiers

Nouveau programme pour infirmier/infirmière auxiliaire au Cégep à Joliette 

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Reconnu dans les milieux de soins pour la qualité de sa formation en Soins infirmiers, le Cégep à Joliette offre maintenant un tout nouveau programme : Soins infirmiers pour infirmier/infirmière auxiliaire.

La formation de deux ans et demi, soit cinq sessions, est conçue spécifiquement pour les infirmiers et infirmières auxiliaires détenant un DEP en Santé, assistance et soins infirmiers.

« Notre programme tient compte de la réalité de nos futur.es étudiant.es qui font, en grande majorité, un retour aux études », a expliqué Pascale Dupaul coordonnatrice du programme. « On a donc misé sur une formation de 4 jours par semaine, en présentiel et à distance, et surtout, qui facilite la conciliation entre le travail, la famille et les études. »

En plus des avantages salariaux, les diplomé.es bénéficieront d’une plus grande autonomie professionnelle leur permettant de pratiquer dans des milieux de soins diversifiés.

Mentionnons aussi que les besoins en main-d’œuvre sont criants sur le marché du travail.

« On très fier de pouvoir maintenant faciliter le parcours des infirmiers et infirmières auxiliaires désirant devenir infirmier ou infirmière », a souligné Bruno Gariépy, le directeur adjoint au Service des programmes techniques, de l’international et de l’interculturel.

Les conditions d’admissions sont disponibles sur le site Web du Cégep à Joliette. Il est à noter que la chimie pourra être faite durant la première année du programme. Les personnes intéressées ont jusqu’au 1er mars pour faire une demande d’admission au 1er tour pour la session d’automne 2021.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.