Publicité

12 novembre 2020 - 15:30 | Mis à jour : 15:35

Le premier ministre s’engage à tenter de prévenir les parents à l’avance, si c’est le cas

Fermeture prolongée des écoles durant les Fêtes : aucune décision n’a été prise dit Legault

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec songe bel et bien à prolonger la période des vacances des Fêtes pour les élèves du primaire et des deux premiers niveaux du secondaire dans les écoles afin de limiter la propagation de la COVID-19, mais François Legault affirme qu’aucune décision n’a encore été prise.

C’est ce que le premier ministre a indiqué cet après-midi lors d’un point de presse, sans cacher son agacement que cette information ait été coulé dans les médias.

« On sait que la situation se détériore dans les écoles, a souligné M. Legault. On a fermé 1,174 classes jusqu’à maintenant, dont 324 depuis deux jours et c’est inquiétant. C’est pour ça qu’on a demandé qu’on regarde la possibilité de les fermer durant les Fêtes pour une période bien définie, mais pas prolongée. Il ne faut exclure aucune solution. Mais j’aurais préféré qu’il n’y ait pas de fuite dans les médias avant. »

Le premier ministre a ajouté qu’il y aura des discussions avec les syndicats d’enseignants pour voir notamment s’il serait possible de reprendre les journées perdues durant les Fêtes en juillet, en insistant toutefois pour dire que rien n’est arrêté pour le moment.

Inquiétudes des parents

Quant aux parents qui s’inquiètent et qui entrevoient des problèmes de garde, M. Legault a voulu se faire rassurant.

« On va essayer de les prévenir le plus possible à l’avance si on prend cette décision. Et si c’est le cas, on va essayer de trouver des moyens pour limiter les impacts sur les parents, notamment au niveau des garderies ou des grands-parents qui pourraient aider. »

Selon François Legault, rien n’indique cependant que la hausse actuelle des cas de contamination dans les écoles est reliée à des problèmes de ventilation. C’est en raison des contacts entre les élèves selon lui.

En ce qui concerne la situation générale dans la province, alors que 1,365 nouveaux cas et 41 décès supplémentaires ont été signalés aujourd’hui, le premier ministre a souligné que les prochaines semaines risquent d’être également très difficiles.

« La deuxième vague est très forte et c’est une période critique, a lancé François Legault. J’ai besoin de l’appui de tous les Québécois pour qu’ils respectent les mesures sanitaires. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.