Publicité
11 septembre 2019 - 09:00 | Mis à jour : 09:23

Ce nouveau programme permettra de stimuler la revitalisation, la création d’emplois et le dynamisme économique de Sainte-Élisabeth

Mise en place d'un programme de crédit de taxes à la Municipalité de Sainte-Élisabeth

Par Salle des nouvelles

Le conseil municipal de Sainte-Élisabeth était heureux d’annoncer récemment la mise en place d’un programme de crédits de taxes, qui se veut un incitatif financier destiné aux propriétaires d’immeubles non résidentiels, favorisant les travaux de construction ou d’amélioration d’immeubles admissibles. Ce nouveau programme permettra de stimuler la revitalisation, la création d’emplois et le dynamisme économique de Sainte-Élisabeth. 

Le programme prévoit un crédit de taxes foncières pour des travaux de construction d’un nouveau bâtiment principal ou l’agrandissement d’un bâtiment principal déjà construit au jour du dépôt de la demande, qui entraîne dans tous les cas une hausse de l’évaluation foncière, telle qu’inscrite au rôle d’évaluation d’au moins 75 000 $ par bâtiment principal. 

Ce nouvel incitatif fiscal et financier pour les entreprises visant à s'établir sur notre territoire ou à s'agrandir ou moderniser leurs installations, nous aide à accroître notre richesse collective et à développer les investissements privés et publics sur notre territoire. Sainte-Élisabeth souhaite redynamiser et consolider ses fonctions industrielles et commerciales afin d’améliorer sa compétitivité à l’échelle régionale et provinciale. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.