Publicité

15 septembre 2016 - 05:30

Un nouveau service pour préparer son dossier à la Cour des petites créances

Guy Latour

Par Guy Latour, Journaliste

Toutes les réactions 1

La population de Lanaudière peut désormais compter sur un nouveau service afin de préparer son dossier à la Cour des petites créances.

Accès Juriste a vu le jour au début du mois de septembre.  L’avocate Andréanne De Lasalle Couture est l’instigatrice de ce projet.

«Ayant travaillé dans une grande firme d’avocats, j’ai constaté que l’accès à la justice était difficile pour monsieur et madame tout le monde. Avec Accès Juriste, on espère que ça sera plus facile », explique Me De Lasalle Couture, en entrevue au Journal.

Grâce à un forfait au coût de 750$. il est possible d’avoir un entretien téléphonique initial; l'ouverture du dossier; un entretien avec un avocat (durée 1 heure); la réception et étude des documents pertinents à la cause, l'analyse du droit applicable; la préparation d'une lettre de mise en demeure, lorsque nécessaire; la préparation de la demande du client ou de la contestation; la préparation des pièces ainsi que l'entretien préparatoire au procès et des conseils stratégiques. 

« C'est important que les gens aient une option accessible afin de bien se défendre face aux poursuites admises aux petites créances dont la limite est désormais de 15 000$ », ajoute l’avocate. Selon elle, plusieurs des litiges impliquent des voisins ou des membres d’une même famille.

Le citoyen doit s’attendre à payer, en surplus, les frais judiciaires de la Cour, lors du dépôt de la procédure. Ceux-ci varient entre 100$ et 300$.  Ils pourront par contre être récupérés de la partie adverse si le citoyen gagne votre cause.

Redorer la profession

Avec la mise du pied du projet, Me Andréanne De Lasalle souhaite aussi redorer l’image de la profession d’avocat à travers la population.

« Il y a une insatisfaction du public en ce qui concerne les factures salées que les avocats refilent à leurs clients. Il faut que les gens aient une solution économique qui leur permettra de se défense pleinement à la Cour », a-t-elle mentionné.

Elle espère aussi que les avocats et avocates, ainsi que les firmes emboîteront le pas vers cette optique.  « Accès Juriste offrira enfin aux jeunes avocats, qui débutent leur carrière, de faire quelques mandats personnels et d’aller chercher un revenu additionnel », a-t-elle conclu.

On peut en connaître plus sur ce service au www.accesjuriste.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Un service qui reste, malgré un effort louable, un peu hors de portée. L'idée de la Cour des petites créances n'est pas justement de pouvoir avoir accès à la Loi sans défrayer de frais d'avocat ???

    Raymond Baril - 2016-09-15 20:17