Publicité

14 janvier 2022 - 18:00

Patinage

Ouverture de la très célèbre patinoire de la rivière L’Assomption

Par Salle des nouvelles

Depuis aujourd’hui, à midi et pour une 40e année consécutive, les citoyens pourront profiter de la plus longue patinoire sur plan d’eau naturel au Québec.

La MRC de Joliette est heureuse d’offrir cette activité populaire en collaboration avec la Caisse Desjardins de Joliette et du Centre de Lanaudière, commanditaire principal.

Grâce aux efforts conjoints d’Hydro Météo et Nordikeau, respectivement responsables de l’évaluation et de l’entretien de la patinoire, la population pourra profiter de la plus longue patinoire sur plan d’eau naturel au Québec, soit 9 kilomètres de corridor glacé.

Tout comme les années précédentes, il sera également possible de circuler sur la rivière à pied ou en raquettes dans un sentier aménagé spécialement pour ces activités.

Cette année, la population pourra accéder à la patinoire entre 9h et 17h tous les jours grâce aux sept entrées aménagées et réparties le long de la rivière sur les territoires de Joliette, Notre-Dame-des-Prairies et Saint-Charles-Borromée.

« Pour une 40e fois depuis 1982, nous sommes absolument ravis de continuer à offrir aux gens de la région ce loisir qu’ils apprécient tant. Dans le contexte actuel, rien de mieux que l’air frais de la rivière pour s’aérer l’esprit ! » a affirmé, souriant, monsieur Alain Bellemare, préfet de la MRC de Joliette.

Les visiteurs sont priés de respecter les indications installées le long des couloirs afin de demeurer en sécurité et de ne pas nuire au travail des équipes d’entretien, de même que les mesures sanitaires en vigueur.

Les véhicules motorisés ne sont pas autorisés sur la patinoire et le sentier multifonctionnel entretenu par la MRC de Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.