Publicité
4 octobre 2019 - 14:00

Ligue collégiale

Volleyball: après une absence de 15 ans, les filles du Trad ont fait un retour en force

Par Salle des nouvelles

La nouvelle équipe de volleyball féminin du cégep régional de Lanaudière à Joliette, le Trad, a enregistré toute une performance pour son retour dans la ligue collégiale. Après plus de quinze années d’absence, l’équipe est revenue en force dimanche en défaisant successivement le Boomerang du cégep André-Laurendeau, le Clan du Collège LaSalle et les Cheetahs du Collège Vanier.

Ces victoires permettront à l’équipe d'accéder à la session supérieure lors du prochain tournoi. Selon Simon-Olivier Champagne, conseiller à la vie étudiante au Cégep à Joliette, cette série de victoires s’explique notamment par le fait que l’équipe peut compter sur des athlètes expérimentées.

 

Faire reprendre son envol au cégep

Plusieurs d’entre elles sont issues de programmes sportifs dédiés au volleyball tels que les Libellules de l’école secondaire Thérèse-Martin et le Drakkar de l’école secondaire de l’Érablière. « Nous voulons que le programme de volleyball du cégep prenne son envol. Nous souhaitons faire notre place dès la première année », explique Juliette Breault, étudiante dans le programme sciences de la nature et membre du TRAD.

« Lorsqu’on crée une nouvelle équipe, le défi est de rassembler les athlètes dans le but d’améliorer leur performance à chaque tournoi. Pour le moment, nous pouvons dire que ça augure très bien pour la suite », se réjouit Manon Gravel, l’entraîneuse de l’équipe.

Le TRAD reprendra la compétition le 27 octobre prochain. Pour ne rien manquer de l’actualité entourant l’équipe, la page Facebook recense les événements de la vie étudiante du cégep à Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.