Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Parc régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles

Première chaise Joëlette acquise par un Parc régional Lanaudois au Québec

durée 14h00
26 mai 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Angelique Villeneuve
email
Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Par l'acquisition d'une chaise Joëlette, la Régie intermunicipale du Parc Régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles font de lui le premier du Québec a en posséder, permettant ainsi la pratique de la randonnée aux personnes à mobilité réduite à travers ses sentiers.

Grâce à l’aide financière de l’Association québécoise du loisir pour les personnes handicapées (AQLPH) qui a octroyé la somme de 6 000 $ pour l’achat de cette chaise particulière, le parc régional peut désormais donner accès à ce moyen de transport de loisir inédit à ses visiteurs.

En effet, situé au cœur des municipalités de Sainte-Béatrix, Saint-Jean-de-Matha et Sainte-Mélanie intégrées dans la MRC Matawinie et la MRC de Joliette, le parc offre un réseau de sentiers pédestres de 21 km, des aires de camping et de pique-nique, des passerelles, des belvédères, un sentier d’interprétation de la nature, ainsi qu'un sentier d’hébertisme.

« L’AQLPH a totalement financé l’achat de cette chaise de style porteur et nous en sommes très heureux. Les personnes avec un handicap vont ainsi pouvoir accéder plus facilement à nos sentiers, en profitant d’être dans cette belle nature », a mentionné Linda Gadoury, directrice générale du parc.

« Bien que la chaise requière l’aide de deux personnes adultes pour parcourir les sentiers, ce moyen de locomotion va sans aucun doute permettre à plusieurs visiteurs de découvrir notre magnifique parc et nous sommes très heureux de cette chaise créée et pensée pour les personnes ayant des limitations physiques. Nous tenons à remercier chaleureusement l’AQLPH de son aide », a-t-elle poursuivi.

Rappelons que la chaise Joëlette a été imaginée en 1987 par Joël Claudel, accompagnateur en montagne, et que sa réalisation est devenue possible grâce à l’entreprise Ferriol-Matrat née en France en 1849. Cette dernière consacre aujourd'hui ses compétence techniques à son objectif d'élargir la pratique du sport et du loisir par les personnes confrontées à une quelconque limitation dans leurs déplacements.

« Grâce au Parc Régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles, avec l'aide de AQLPH, et l'implication de l'Association des Parcs Régionaux du Québec et de Rando Québec, l'accessibilité et le plein air pour tous gagnent du terrain », a souligné, Gilles Roure, représentant de Joëlette & Co Canada.

« C'est un vrai travail d'équipe dans lequel tout le monde y gagne, à une époque où les activités extérieures sont plus nécessaires que jamais pour la santé mentale. Nous sommes très heureux d'y participer à notre manière, et remercions l'équipe du Parc pour sa confiance! », a-t-il conclu.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Québec investit 1,9 million $ pour mettre les parcs de la Sépaq à la portée de tous

Québec investit 1,9 million $ pour rendre plus accessibles à la population les parcs nationaux de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq). La ministre du Sport, du Loisir et du Plein air, Isabelle Charest, et le PDG de la Sépaq, Martin Soucy, en ont fait l'annonce vendredi matin, au parc national d'Oka. La nouvelle mesure ...

Étude de l'ISQ: 56 % des ados participants ont vécu de la violence en sport à l'école

Plus de la moitié des élèves du secondaire sondés dans une étude de l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) ont subi de la violence dans les milieux sportifs au Québec, notamment de la violence physique, psychologique ou à caractère sexuel.  Cette étude dont les résultats ont été dévoilés jeudi a été menée auprès de 19 642 jeunes de 14 ans ...

ParticipACTION s'inquiète de l'impact du climat sur l'activité physique des jeunes

L’édition 2024 du Bulletin de l’activité physique chez les enfants et les jeunes de ParticipACTION constate une très légère amélioration de la situation, mais ajoute les changements climatiques à la liste des obstacles qui peuvent empêcher les jeunes de bouger. ParticipACTION accorde cette fois-ci une note de «D+» à l'ensemble de l'activité ...