Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un renouveau indispensable pour une protection optimale

Inauguration de la caserne de Saint-Félix-de-Valois

durée 12h00
9 mai 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Municipalité de Saint-Félix-de-Valois a inauguré officiellement la nouvelle caserne du Service de protection et d’intervention d’urgence lors d’une journée porte ouverte en présence de partenaires, le 7 mai dernier.

Le nouveau bâtiment de 4 M$ a pu voir le jour grâce au soutien de plus de 2,1 M$ du gouvernement du Québec provenant du Programme Réfection et construction des
infrastructures municipales (RÉCIM) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

D’une superficie de 1 115 mètres carrés répartie sur deux étages, la caserne comprend notamment l’aménagement d’une aire de garage avec six portes, d’un atelier pour l’entretien des véhicules et des équipements, de diverses salles de service, de bureaux administratifs, ainsi que d’espaces communs dont une salle polyvalente servant aussi de salle des mesures d’urgence et de dortoir.

La caserne abrite également un local polyvalent de service de la Sûreté du Québec, ce qui permet de maintenir une présence policière soutenue sur le territoire.

Par conséquent, cette nouvelle caserne répond aux normes actuelles en matière de sécurité contre les incendies et est conçue dans le but de répondre aux besoins de Saint-Félix-de-Valois pour les 50 prochaines années.

Le financement de Québec avait été annoncé par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, la ministre du Tourisme et députée de Berthier, Caroline Proulx, et la mairesse de la Municipalité, Audrey Boisjoly, le 13 août 2020.

Les citoyens de Saint-Félix-de-Valois étaient également conviés à découvrir leur caserne, ainsi que le nouveau camion-échelle du Service arrivé le 17 janvier dernier.


Les honneurs pour deux pompiers

À l’occasion de l’inauguration, Caroline Proulx a décoré deux pompiers du Service de protection et d’intervention d’urgence de Saint-Félix-de-Valois de la médaille des pompiers pour services distingués, afin de souligner les 20 ans de services exemplaires du directeur adjoint du service, Dominic Bibeau, ainsi que du chef aux opérations, Martin Provost.


Une protection optimale

« Au nom de ma collègue et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, je suis fière de l’investissement de plus de 2,1 M$ consenti par notre gouvernement pour la concrétisation de cet important et attendu projet », s'est exprimée Caroline Proulx, ministre du Tourisme et députée de Berthier.

« Ici comme ailleurs, le gouvernement du Québec appuie le milieu municipal dans l’optimisation de ses infrastructures, lesquelles ont un effet direct sur la qualité des services offerts à la communauté. La nouvelle caserne de Saint-Félix-de-Valois permettra de mieux protéger la population face aux incendies en plus d’offrir au personnel un lieu de travail agréable et sécuritaire », a-t-elle poursuivi.

« Mûrement réfléchi, le projet est parfaitement adapté aux besoins opérationnels actuels permettant de répondre aux exigences du schéma de couverture de risques et de s’assurer que l’investissement sera durable en anticipant les besoins des prochaines années. Le conseil municipal est très fier de compter sur un service et des équipements de qualité pour offrir une sécurité optimale à ses citoyens », a expliqué Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois.


Un renouveau indispensable

Afin de répondre aux nouvelles normes du ministère de la Sécurité publique, l’ancienne caserne bâtie en 1965, et agrandie en 1994, avait atteint la fin de sa durée de vie d'utilisation, autant pour des questions de structure, d’infiltration, de norme CNESST par la présence de moisissures et d’amiante, d’aménagement insuffisant d’espace de manœuvre, que de hauteur de plafond réglementaire et d'autres besoins essentiels.

De plus, avec la croissance rapide de la population, le service avait changé de catégorie, ce qui implique des normes plus élevées selon la loi sur la sécurité incendie. Il y a également beaucoup de plus de pompiers qu’en 1994.

Au niveau du choix de son site, l’ancienne caserne ne permettait pas de travaux d’agrandissements. L'emplacement comprenait également plusieurs contraintes majeures d’espace de manœuvre pour les camions et d’entrave par la proximité avec la bibliothèque, le garage municipal et la Tabagie.

Le nouveau site offre désormais un terrain centré, avec un accès direct à la 131 et une entrée réservée aux véhicules d’urgence.

Le terrain permet également de bâtir un édifice aux dimensions adaptées aux besoins du service et du schéma de couverture de risques et des normes CNESST.

Rappelons que l’aide financière provient du Programme Réfection et construction des infrastructures municipales.

À lire également:
Un nouveau camion-échelle pour les pompiers de Saint-Félix-de-Valois

À lire également:
Deux pompiers de Saint-Félix-de-Valois honorés à l'Assemblée nationale

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...

24 novembre 2022

Transition énergétique: des milliers de tonnes de nouveaux déchets à gérer

La transition énergétique devrait permettre de réduire les gaz à effet de serre, mais elle entraînera également l’apparition de nouveaux types de déchets. Dans une étude publiée mardi, RECYC-QUÉBEC souhaite stimuler la réflexion pour gérer de façon optimale les centaines de milliers de tonnes de nouveaux matériaux qui devront éventuellement être ...

22 novembre 2022

Il n'y a jamais eu autant d'infirmières au Québec, rapporte leur ordre professionnel

Le nombre d’infirmières a encore crû au Québec au cours de la dernière année, confirme mardi l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Et l’Ordre remarque une hausse de l’effectif dans le secteur privé. Selon les statistiques annuelles qui viennent d’être publiées par l’OIIQ, 82 271 infirmières étaient inscrites au tableau de l’Ordre, le ...