Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Les finissantes en Techniques de bureautique du Cégep à Joliette

Dévoilement du montant récolté par la Vente de sucreries au profit de la Maison Clémentine

durée 15h30
15 avril 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Les finissantes du programme de Techniques de bureautique du Cégep régional de Lanaudière à Joliette dévoilent le montant de leur vente de sucreries, dont l'événement se déroulait le 14 avril dernier dans le hall d'entrée, au profit de la Maison Clémentine.

Grâce à leur initiative, plus de 300 personnes ont fait preuve de générosité en se procurant des petites douceurs, permettant ainsi aux finissantes de récolter un montant d'un total de 3 866,69 $.

Les finissantes en Techniques de bureautique tiennent à remercier la communauté du Cégep de Joliette pour leur participation à l’événement, ainsi qu'à souligner la générosité de chacun et chacune. 

C'est aussi un remerciement tout particulier qu'elle adresse à leur partenaires. En effet, un peu partout dans la région de Lanaudière, des entreprises ont été touchées par la cause et lui ont offert leur soutien.

Les étudiantes tiennent ainsi à souligner la participation de certaines d’entre eux, notamment Les Gourmands AAA, Ready Go Planet, la Sacrée Gourmande et La Pause Manucure Soins beauté. Leur grande générosité aura un impact considérable sur la réalisation des projets de la Maison Clémentine.

Pour découvrir ce à quoi servira l'argent récolté, ainsi que la particularité des produits mis en vente lors de cet événement, l'article mettant cette belle initiative à l'honneur est accessible en bas de page.
 

Un geste inattendu qui a su toucher la Maison Clémentine

« Merci de tout cœur à vous tous pour vos contributions qui serviront à améliorer la
qualité de nos services et de nos participants. Je tiens également à remercier les finissantes de bureautique pour leur implication inestimable, à savoir Mélany Garcia-Boudreau, Alice Loyer, Marjorie Cayer, Claudia Carrier, Stéphanie Aubry et Karine Dubé
 », a indiqué Marie-Claude Rivest, directrice générale de la Maison Clémentine.

« Je tiens également à souligner le soutien important de l’enseignante Isabelle Lacasse. Tous les membres de l’organisme sont touchés par votre geste! », a-t-elle poursuivi.

Rappelons que le cours Entrainement 2, dispensé à la dernière session du programme, permet de combiner toutes les compétences acquises au fil des années et d’en développer de nouvelles.

« Les finissantes de la cohorte 2022 ont donné leur 100 %, et c’est avec fierté qu’elles peuvent dire : Mission accomplie! », a mentionné Isabelle Lacasse, enseignante du programme.

Les finissantes sont ainsi prêtes à intégrer le marché du travail et à accéder à des emplois intéressants et avantageux.

À lire également:
Des gâteries qui vont droit au coeur seront vendues au profit de la Maison Clémentine

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 septembre 2022

Le nombre d’arrivées internationales au pays a augmenté en juillet

Le nombre d’arrivées internationales au Canada a augmenté en juillet dernier, mais il n’a pas encore retrouvé ses niveaux d’avant la pandémie, indique Statistique Canada. L’agence indique que 11 fois plus de voyages au Canada ont été effectués par des résidents américains en juillet comparativement à juillet de l’an dernier. Mais ce bilan ...

15 septembre 2022

Le Québec aura un jour de deuil pour les funérailles de la reine, mais pas férié

Le gouvernement du Québec a confirmé mercredi soir, avec l'adoption d'un décret, que lundi prochain sera un jour de deuil à l'occasion des funérailles d'État de la reine Élisabeth II, mais qu'il ne sera pas férié comme pour les fonctionnaires fédéraux. Par voie de communiqué mercredi soir, le gouvernement a indiqué que cette journée de deuil se ...

8 septembre 2022

Littératie au Québec: malgré des compétences en progression, des carences persistent

La compétence en littératie s’est améliorée depuis dix ans au Québec, mais les personnes qui ont des carences en la matière subissent des conséquences néfastes sur leur bien-être et nuisent au potentiel de croissance sociale et économique de l'ensemble de la société québécoise. Une nouvelle étude dévoilée jeudi par la Fondation pour ...