X
Rechercher
Publicité

Plus besoin d'attendre l'autobus dehors dans le froid

Exo inaugure son nouveau Centre de services Repentigny

durée 11h00
13 avril 2022
Marie-Eve Buisson
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Marie-Eve Buisson, Journaliste

Les utilisateurs du transport en commun peuvent désormais attendre l'autobus au chaud dans le nouveau Centre de services Repentigny, adjacent au terminus d'autobus.

C'est le lundi 11 avril dernier qu'Exo inaugurait son nouveau centre de services aux côtés du maire de Repentigny, Nicolas Dufour, de la députée de Repentigny, Lise Lavallée et de Marie Hélène Cloutier, directrice exécutive d'Engagement clients, partenaires et innovation en mobilité d'exo.

Les usagers ont désormais accès à tous les services d'exo à un seul et unique endroit. Que ce soit pour prendre l'autobus, acheter des titres de transport, se procurer une carte OPUS avec photo ou trouver l'information nécessaire pour les déplacements. Lorsqu'il fait froid ou qu'il pleut, il est aussi possible d'attendre à l'intérieur du bâtiment.

Un endroit accessible

Cette nouvelle installation, qui remplace celle qui était située à près de 5 km du terminus Repentigny, permet aux clients de consulter les prochains passages en tout confort dans l’aire intérieure qui est chauffée.

Exo a également profité des travaux de construction du centre de services pour améliorer l’accessibilité de ses installations en ajoutant un débarcadère pour le transport adapté et deux places de stationnement pour personnes à mobilité réduite.

« Exo est heureux d’améliorer l’expérience client de ses usagers en regroupant tous ses services à même le terminus Repentigny, dans un centre de services dont l’architecture tient compte de l’environnement dans lequel il se situe. L’intégration durable de nos infrastructures au paysage urbain est un des axes importants de notre Plan d’action de développement durable », souligne Marie Hélène Cloutier.

Pour le maire de Repentigny, le transport collectif est une solution pour lutter contre les enjeux de mobilité liés notamment à la congestion routière dans l'est de la couronne Nord.

« La Ville de Repentigny se réjouit donc de l’inauguration du nouveau Centre de services, qui améliore l’accès aux services d’autobus d’exo pour les citoyens et citoyennes de Repentigny », déclare Nicolas Dufour.

Du transport collectif en région

Le terminus du secteur L’Assomption est un lieu de correspondance entre les circuits locaux et régionaux, il bénéficie d’un fort achalandage et d'un stationnement incitatif. Les résidents de Joliette et de l'Assomption s'arrêtent souvent au terminus de Repentigny pour aller et revenir de Montréal, avec l'autobus 50.

Avec les perspectives de croissance de la population et des déplacements dans la région, la décision de relocaliser le centre de service au terminus Repentigny était tout indiquée.

Des supports à vélo pouvant accueillir sept vélos ont été ajouté. Ces sept places additionnelles s'ajoutent aux 14 places déjà offertes au terminus de Repentigny.

Un investissement majeur

« Le Gouvernement du Québec est fier d’avoir participé au financement de ce projet d’aménagement important pour le réseau d’autobus du secteur. Cet investissement réitère notre soutien au développement du transport collectif dans la couronne nord », ajoute Lise Lavallée, députée de Repentigny.

Cette réalisation a été rendue possible grâce à la participation financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec (SOFIL) et du ministère des Transports du Québec pour un montant de 3 528 618 $.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Joliette reconnue pour sa préservation de la biodiversité

La Ville de Joliette a reçu le 17 mai dernier une attestation de niveau 2 et 2 étoiles pour la préservation et la mise en valeur de la biodiversité, lors du Salon des technologies environnementales du Québec. Organisé par Réseau Environnement, le Salon tenait sa toute première cérémonie de reconnaissance du programme d’excellence pour la ...

durée Hier 17h00

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 12h00

Journée de patrouille avec la SQ et le conseiller municipal Robert Pellerin

Dans le cadre de la Semaine de la police le 17 mai dernier, l’agent Steve Desrochers, policier-patrouilleur au poste secondaire de la MRC de d’Autray, a patrouillé en compagnie de Robert Pellerin, conseiller municipal et responsable de la sécurité publique de la Ville de Lavaltrie. Au cours de leur patrouille, ils ont abordé de nombreux dossiers ...