Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo Néomédia

Les personnes vivant avec la Trisomie 21 ont leur place dans la société

durée 08h00
21 mars 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

Voir la galerie de photos

La Journée mondiale de la Trisomie 21, qui a lieu chaque année le 21 mars, vise à sensibiliser et à faire connaître ce syndrome qui touche une naissance sur 770 dans la population générale.

Qui est mieux placé pour aborder le sujet que Geneviève Labrecque, directrice du Regroupement pour la Trisomie 21, et Chantal Fontaine, comédienne et marraine de cet organisme.

Dans une entrevue vidéo optimiste accordée au réseau Néomédia, elles racontent le combat mené par des parents, il y a plus de 30 ans, pour faire reconnaître par les autorités l'importance de cette maladie et les conséquences pour les familles ainsi qu'une reconnaissance dans la société.

Toutes deux impliquées pour la cause, elles expliquent que « les personnes qui vivent avec la Trisomie 21 ont une place dans la société, et [elles] travaillent fort pour le leur donner. »

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec Geneviève Labrecque et Chantal Fontaine.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Ottawa ne veut pas dire si les entreprises d'IA paieront des redevances aux médias

Le gouvernement fédéral ne veut pas préciser si les entreprises d’intelligence artificielle devraient payer les médias d'information canadiens pour le contenu que leurs robots utilisent ouvertement. Le gouvernement libéral a fait adopter il y a un an la Loi sur les nouvelles en ligne, qui oblige les «géants du web» à négocier des accords avec les ...

Un nouvel outil en santé mentale est lancé pour la dépression post-partum

Un outil pour appuyer les nouveaux parents lorsqu'ils rencontrent des défis émotionnels durant la grossesse et après a été lancé lundi matin. Le ministre responsable des Services sociaux, Lionel Carmant, en a fait l'annonce au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Selon l'Observatoire pour l'éducation et la santé des enfants, les ...

14 juin 2024

Nouvelle stratégie pour limiter les dégâts d'un traumatisme craniocérébral

Une approche plus libérale aux transfusions sanguines permettrait aux personnes hospitalisées dans une unité de soins intensifs de recouvrer davantage d’indépendance fonctionnelle et une meilleure qualité de vie après un grave traumatisme craniocérébral, indique une étude pilotée par un chercheur au CHU de Québec. Six mois après leur accident, ...