Publicité

22 décembre 2021 - 08:00

Écocentre, patinoire et sentiers glacés

Fermeture des bâtiments municipaux à Saint-Félix-de-Valois

Par Salle des nouvelles

La Municipalité de Saint-Félix-de-Valois annonce la fermeture des bâtiments municipaux au public à compter du 20 décembre, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

La bibliothèque, la salle des Chevaliers de Colomb et la mairie seront donc fermées dès maintenant.

Les services sont maintenus en ligne et par téléphone jusqu’au 23 décembre, puis reprendront le 7 janvier 2022.

« Avec l’évolution de la situation épidémiologique au Québec, des mesures que le gouvernement met en place depuis jeudi dernier; nous devons contribuer à la diminution des contacts demandée. Une mise à jour de la situation sera effectuée au retour du congé des Fêtes le 10 janvier 2022», souligne Audrey Boisjoly, mairesse de Saint Félix-de-Valois.

Notez que la chute à livre sera ouverte jusqu’au 23 décembre 15 h 30 à la bibliothèque pour les retours et que durant la période de fermeture, il n’y aura pas de frais de retard.

Vous pouvez déposer des documents à la mairie (formulaire, demande de permis, paiement, etc.) dans la chute à courrier à droite de la porte principale. Ne déposez pas d’argent liquide dans la chute à courrier.

Écocentre

L’écocentre demeure ouvert comme prévu les mercredis de 12 h à 17 h et de 17 h 30 à 20 h, mais sera fermé le 29 décembre pour le congé des Fêtes.

Patinoire et sentiers glacés

La glace de la patinoire et des sentiers glacés n’est pas prête, mais lorsque la patinoire sera accessible, le Centre Pierre-Dalcourt sera partiellement accessible pour se changer et pour les toilettes pour un maximum de 25 personnes.

Le port du masque est requis à l’intérieur. Notez que le casse-croûte ne sera pas ouvert jusqu’à nouvel ordre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.