Publicité

23 décembre 2021 - 06:00

Secteur de la Municipalité de Saint-Paul

La ville de Joliette fait le point sur la passerelle de l’Île Vessot 

Par Salle des nouvelles

La Ville de Joliette annonce que les actions permettant d’évaluer les dommages causés par les glaces à la passerelle principale de l’Île Vessot et à celle située dans le secteur de la Municipalité de Saint-Paul sont toujours en cours.

Par conséquent, l’accès à celles-ci demeure fermé. Malheureusement, leur réouverture n’est pas prévue pour 2022.

La Ville assure les citoyens qu’elle ne ménage aucun effort pour que la situation soit rétablie dans les meilleurs délais.

Des conditions hors de son contrôle obligent le maintien de la fermeture.

Des démarches nombreuses pour régler la problématique

D’entrée de jeu, rappelons que les conditions météorologiques de l’hiver 2020-2021 ont été particulières et uniques.

Un embâcle majeur formé lors de la crue printanière a occasionné d’importants bris et dommages à la passerelle principale et à celle du secteur Saint-Paul, forçant leur fermeture le 27 mars dernier.

Dès lors, la Ville a eu recours à des inspections terrestres et aériennes, de même qu’a des hommes-araignées spécialisés dans la construction et la réparation de ponts, afin d’avoir un portrait global de l’étendue de la problématique.

Différentes expertises ont été commandées. Ces dernières portent sur deux volets.

Le premier concerne les causes et conséquences des embâcles.

Le parcours de la rivière L’Assomption présente plusieurs méandres dans le secteur, réduisant ainsi la circulation des glaces lors de la fonte et augmentant le risque d’embâcle.

L’expertise réalisée révèle qu’une étude hydrologique permettrait à la Ville de déterminer la conception globale, incluant la hauteur à laquelle la passerelle devrait être située, afin de s’assurer qu’elle soit sécuritaire et qu’elle s’adapte aux conditions actuelles et futures des changements climatiques.

Un appel d’offres est en cours et l’étude sera réalisée en 2022.

Ce n’est qu’une fois les résultats et recommandations de l’étude seront émis que la Ville pourra lancer le deuxième volet, soit de déterminer les travaux à réaliser et de convenir des prochaines étapes dans ce dossier.

Selon une évaluation préliminaire, les coûts de réfection des deux passerelles pourraient atteindre plus de 2 M$.

Il est important de mentionner qu’en raison de la proximité de la bande riveraine, les éventuelles réparations devront recevoir l’aval des autorités ministérielles.

«Le conseil municipal et moi-même, comme tous les citoyens de Joliette, sommes impatients de voir la réouverture complète du sentier de l’Île Vessot. Ce dossier figure parmi nos priorités et nous nous engageons à le suivre de près pour nous assurer de son avancement», mentionne le maire Pierre-Luc Bellerose.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.