Publicité

14 octobre 2021 - 08:00

Joliette

Joliette prend des mesures pour la sécurité du centre-ville

Par Salle des nouvelles

La Ville de Joliette annonce qu’à compter d’aujourd’hui, une surveillance accrue sera réalisée au centre-ville de Joliette afin de réduire les méfaits et d’accroître le sentiment de sécurité des citoyens, des commerçants et des visiteurs.

Ainsi, jusqu’au 30 novembre, un agent de sécurité sera présent 7 jours sur 7 afin de veiller au respect des règlements municipaux et de diminuer les atteintes à la paix.

Des patrouilles fréquentes en véhicule et à pied seront réalisées dans les rues, les ruelles et les stationnements municipaux du centre-ville. L’agent de sécurité interviendra au besoin et signalera tout méfait grave à la Sûreté du Québec.

En parallèle, la Ville mènera un effort de sensibilisation destiné à contrer le vandalisme et inciter au civisme, via ses canaux de communication imprimés et numériques: « La sécurité est au cœur de nos priorités. La Ville entend déployer tous les efforts pour augmenter la sécurité publique au centre-ville», mentionne Pierre-Luc Bellerose, maire de Joliette.

À cet effet, la collaboration de différents acteurs sera sollicitée au cours des prochaines semaines afin de discuter des enjeux et d’identifier des solutions durables. Rappelons en terminant qu’en suivi du sondage sur le sentiment de sécurité réalisé en juin dernier, la Ville est à élaborer son plan d’action contre la criminalité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.