Publicité

30 août 2021 - 17:00 | Mis à jour : 17:12

VaxiCode

Le passeport vaccinal disponible dans les prochaines heures sur Android

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Les propriétaires d’Android, doublement vaccinés, seront heureux d’apprendre que l’application VaxiCode sera disponible dans les prochaines heures.

C’est ce qu’a confirmé le ministre de la Santé, Christian Dubé, par le biais du réseau social, Twitter.

« L’app VaxiCode Verif (commerçants) et VaxiCode (citoyens) seront dispos sur Google Play dans les prochaines heures. On garde le cap sur le 1er sept. Il est tjrs possible de prendre une photo numérique de son code QR ou de l’imprimer. Les commerçants pourront lire ces formats. »

L’application est disponible sur les iPhone depuis mercredi passé.

Rappelons que la preuve vaccinale sera exigée dans les évènements et les festivals, les salles de spectacle et lieux d’évènements sportifs, les casinos, les cinémas, les salles d’entraînement, les sports d’équipe, les bars, les restaurants et les activités scolaires à plus haut risque.

Le gouvernement a décidé de donner un sursis entre le 1re et le 15 septembre, autant aux commerçants qu’aux citoyens pour avoir la chance de s’ajuster à cette nouvelle mesure.

Malgré ce sursis, le passeport devra être exigé, mais à la différence aucune sanction ne sera donnée.

Si un citoyen n’a pas de téléphone intelligent, ils pourront avoir une copie papier de leur code, soit en l’imprimant par eux-mêmes ou en faisant une demande pour le recevoir par la poste.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.