Publicité

30 novembre 2020 - 09:00

Achat en ligne

L’unique marché écolocal au Québec présente la Semaine des artisans récupérateurs

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Cette année, le traditionnel Salon des artisans récupérateurs laisse place à la Semaine des artisans récupérateurs, un marché des Fêtes en ligne d’une durée de 7 jours qui met en lumière les créations écologiques d’artisans et d’artisanes du Québec.

«La pandémie n’arrête pas notre enthousiasme. Du 30 novembre au 6 décembre, nous réunirons plus d’une trentaine d’artisanes et d’artisans d’ici qui présenteront leurs créations éthiques. Une belle occasion de faire le plein de cadeaux écolocaux! Dans le confort de notre foyer, nous pourrons magasiner des accessoires de mode, des bijoux, des articles de décoration, des meubles, des essentiels pour la maison ou la cuisine, des articles zéro déchet et plus encore. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets! » a souligné Catherine Gauthier, directrice générale de l'organisme ENvironnement JEUnesse, qui organise la 15e édition de l’événement. 

Un temps des Fêtes solidaire
La période des Fêtes est synonyme de réjouissances, de partage avec nos proches et  d’abondance.

En 2020, plus que jamais, cette période peut être écolo. L’ensemble des trouvailles qui seront présentées lors de l’événement partagent un point en commun: celui d’être conçus à  partir d’au moins 80 % de matières recyclées. Par leur créativité et leur génie, les artisans et les artisanes offrent une deuxième vie à des objets qui ont une histoire à raconter. 

« En soutenant les artisans et les artisanes, vous participez directement à l’économie locale et à  la vitalité de la créativité d’ici. Cette année, pour vos cadeaux, optez pour un doux mélange écolocal: la richesse d’un cadeau québécois et écolo, bon pour vous, pour la planète et l’économie d’ici » a affirmé Maude Léonard, éco-designer et fondatrice de l’Atelier Entre-Peaux qui participe à l’événement depuis ses tout débuts. 

En plus de la possibilité de se procurer des produits uniques et écoresponsables, deux  événements spéciaux seront organisés dans le cadre de la Semaine des artisans récupérateurs. 

Un Cyberlundi écoresponsable 
Le coup d’envoi de la Semaine est donné le 30 novembre à 18h. À l’occasion, Sonia Paradis, fondatrice de la Fabrique éthique, spécialiste du DIY en couture, s’entretiendra avec deux jeunes leaders en environnement au sujet de la mode écoresponsable dans le cadre de la série d’entretiens Y-Z jasent.

La tablée: rassemblons-nous pour échanger sur l’achat écolocal 
Une série d’échanges autour de l’achat écolocal se tiendra en compagnie d’artisans et d’artisanes passionnés de métiers d’art, dans l’une des salles de discussion en direct dont les thématiques seront dévoilées sur la page Facebook d'ENvironnement JEUnesse.

Les sessions d’échanges auront lieu les 1er et 4 décembre.

Créé en 1979, ENvironnement JEUnesse (ENJEU) est un organisme d’éducation relative à l’environnement qui vise à conscientiser les jeunes du Québec aux enjeux environnementaux, les  outiller à travers ses projets éducatifs et les inciter à agir dans leur milieu.

ENvironnement JEUnesse est un réseau qui valorise le développement de l’esprit critique et qui donne la parole  à la jeunesse engagée afin qu’elle fasse connaître ses préoccupations, ses positions et ses solutions concernant les enjeux environnementaux actuels.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.