Publicité

2 novembre 2020 - 15:18

Texte commandité

5 problèmes rencontrés par les cyclistes en ville

 

Le vélo est devenu l’un des moyens de transport préférés des Québécois. Il permet de se déplacer rapidement, surtout lorsqu’on ne souhaite pas se faire prendre dans les embouteillages. Sans oublier qu’il s’agit d’un moyen de locomotion écologique. Bien qu’une grande partie de la population se soit lancée dans l’utilisation de ces deux roues, il existe encore plusieurs obstacles auxquels les cyclistes doivent faire face en ville.

Les problèmes d’infrastructure

Parmi les problèmes rencontrés par les cyclistes au Québec, on note les soucis d’infrastructures. En effet, il peut être difficile de trouver un magasin de cyclisme. Par ailleurs, les aménagements cyclables sont peu fonctionnels et peu sécuritaires, les liens cyclables sont manquants et les signalisations sont déficientes. Les cyclistes souffrent également de l’insuffisance de stationnements dédiés aux vélos. Et la plupart du temps, il arrive que ces zones spéciales soient occupées par d’autres deux roues telles que les motos et les scooters.

Des obstacles sur la piste cyclable

Les cyclistes se heurtent souvent à différents obstacles lorsqu’ils roulent sur la piste cyclable. Normalement, ils devraient être les seuls à pouvoir circuler sur cette zone. Pourtant, la réalité est tout autre, puisque la piste est parfois envahie par des scooters et des motos. Par ailleurs, on constate également d’autres obstacles comme les nids-de-poule, les feuilles et les taches d’huile qui abîment ou qui rendent la piste plus instable et plus dangereuse.

Le manque d’attention des autres utilisateurs de la route

Les cyclistes sont souvent victimes du manque d’attention des autres utilisateurs de la route. Voilà une triste réalité ! Eh oui, ils doivent supporter les refus de priorité, les conducteurs qui coupent la route en ignorant totalement les deux roues, les automobilistes qui tournent soudainement en ne se servant pas du clignotant, sans oublier l’ouverture des portières. Tout cela constitue un réel danger pour le cycliste.

Les camions et les bus

À cause de la taille des vélos, les cyclistes passent souvent inaperçus aux yeux des conducteurs de bus et de camions. Ils sont donc obligés de redoubler de vigilance, surtout lorsqu’ils souhaitent effectuer un dépassement. En effet, il y a peu de chances que les conducteurs de bus puissent les voir dans leur angle mort. Par ailleurs, même si le cycliste roule à une faible vitesse, s’il y a une collision avec un poids lourd, il est fort possible que l’accident soit fatal.

Les piétons

Les automobilistes ne sont pas les seuls dangers pour le cycliste. Il y a également les piétons qui traversent les rues sans regarder, et ceux qui marchent en étant distrait par leur téléphone. Les scénarios sont nombreux, mais il est possible que le cycliste fasse une chute assez grave en tentant d’éviter la collision.

En somme, il va encore falloir sensibiliser les automobilistes et les piétons afin de permettre aux cyclistes de circuler en toute sécurité. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.