Publicité

6 juillet 2020 - 10:00

Aide pour les restaurants et bars

St-Charles-Borromée allège sa réglementation sur l’implantation des terrasses

Par Salle des nouvelles

Un allègement de la réglementation municipale relative à l’implantation de terrasses cet été est désormais appliquée à Saint-Charles-Borromée. Le but? Soutenir l’économie en donnant plus de marge de manœuvre aux restaurateurs qui souhaitent accueillir des clients à l’extérieur et qui n’ont pas l’espace nécessaire pour le faire.

Cette nouvelle réglementation temporaire assouplit les règles habituelles régissant, notamment, le design, les mesures et l’emplacement des terrasses. Ainsi, du 3 juillet au 31 octobre, les restaurateurs pourront aménager une terrasse non permanente à même leur stationnement privé. Toutefois, toutes constructions réalisées dans le cadre de cette pause estivale devront être retirées pour l’Halloween.

Quelle marche à suivre?

La demande doit être formulée par courriel au Service de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire à l’adresse suivante : [email protected]

La demande détaillée devra indiquer ce qui suit :
• la délimitation de la terrasse agrandie;
• l’aménagement de la terrasse en places assises (incluant clôtures et autres);
• la capacité maximale et superficie habituelle du restaurant (intérieur et extérieur);
• les nouvelles capacité maximale et superficie visées (intérieur et extérieur) conformément aux normes sanitaires édictées par la Santé publique.

À la demande détaillée doivent être joints les documents suivants :

- le croquis indiquant le bâtiment principal, l’emplacement de la terrasse, l’agrandissement désiré ou le nouvel emplacement et les nouvelles dimensions;
- l’autorisation de la part du propriétaire de l’immeuble visé, si le demandeur n’est pas le propriétaire de l’immeuble.

« L’été est bien installé, les jours de déconfinement sont là, avec eux, Saint-Charles-Borromée souhaite une relance économique qui inclut ses restaurateurs. Car même si les contraintes les obligent à réduire leur nombre de tables, cet assouplissement va leur permettre de pouvoir recevoir plus de clients, et ce, dans une ambiance très conviviale », conclut le maire, Robert Bibeau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.