Publicité

22 avril 2020 - 11:25

Besoins liés à la COVID-19

La Fondation pour la Santé du Nord : (ré)confort pour les patients et le personnel de santé

Par Salle des nouvelles

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière veut apporter son soutien pendant la pandémie. En accord avec sa mission, elle met en place deux initiatives visant à répondre aux besoins liés à la crise et à montrer son appui au personnel de la santé.

Locations TV, chocolats et lecteurs DVD pour les patients

Pendant la pandémie, plusieurs des patients séjournant dans les installations du Centre intégré de santé et de services sociaux de Lanaudière (CISSS de Lanaudière) se retrouvent isolés, sans le réconfort d’être chez soi avec leurs proches. Dans le Nord de la région, on pense notamment aux résidents des centres d’hébergement. 

Il y a également les personnes étant hospitalisées au Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL), dont les patients atteints de la COVID-19, les gens en réadaptation à l’Unité de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) et les résidents de l’unité de longue durée en santé mentale.

La fondation s’est engagée à contribuer, entre autres, à la location de téléviseurs pour les gens en unités d’hospitalisation du CHDL, l’achat de téléviseurs pour l’URFI, l’acquisition de matériel de divertissement, tels que des lecteurs DVD portatifs, des crayons et cahiers à colorier, en plus de chocolats de Pâques, pour les résidents en santé mentale. Des attentions offertes par la fondation dans le but de favoriser le bien-être de ces personnes pendant cette période de bouleversements.

À cette fin, la fondation fait appel à ses donateurs via l’envoi de lettres postales. « Nous sommes conscients que beaucoup d'entreprises et d'individus vivent des moments très difficiles présentement et nous sommes particulièrement sensibles à cette situation. Nous avons un grand souci d'agir avec respect. Toutefois, ce n’est qu’avec l’appui de sa communauté que la fondation peut aider et faire une différence dans son milieu », admet Dany Belleville, présidente de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière.

Depuis ses débuts, la fondation veille à la santé et au bien-être de la population du nord de Lanaudière par le financement de projets et d’équipements dans les installations du CISSS de Lanaudière. 

Lancement de la campagne Remerciez avec cœur le personnel de la santé:  des petits mots de citoyens au personnel de santé

Témoin de la mobilisation exemplaire des travailleurs de la santé, la fondation met en place une campagne intitulée Remerciez avec cœur le personnel de la santé.

Cela consiste pour la population à envoyer des mots de remerciement et d’encouragement adressés au personnel du CISSS de Lanaudière travaillant au Nord de la région.

« Pendant que nous veillons à limiter la propagation du virus à la maison, les membres du personnel de la santé font preuve d’assiduité et de détermination afin que la vie puisse reprendre son cours le plus rapidement possible. En cette période difficile, nous voulons leur montrer que nous sommes reconnaissants pour leur dévouement », affirme Maude Malo, directrice générale par intérim à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière.

La population peut envoyer un message de gratitude et faire un don en reconnaissance du travail accompli. Tous les dons émis dans le cadre de cette campagne auront trois effets : valoriser le travail du personnel de la santé travaillant au Nord, acquérir de l’équipement qui facilitera leur travail, mais avant tout, améliorer les soins offerts aux usagers de cette partie de la région.

Les personnes intéressées à contribuer à l’une ou l’autre des initiatives sont invitées à consulter le www.votrefondation.org pour connaître les détails de chacune.

 

Source :

Magalie Grandchamp

Coordonnatrice des communications

Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.