Publicité
20 mars 2020 - 15:36 | Mis à jour : 15:44

PANDÉMIE Covid-19

Les organismes d'aide alimentaire de Joliette soutiennent les citoyens

Par Salle des nouvelles

Les citoyens de la MRC de Joliette peuvent compter sur le soutien des organismes d’aide alimentaire en cette période difficile. Les bénévoles des organismes continuent de recevoir les denrées des épiciers, producteurs et restaurateurs. Ils font le trient des denrées et distribuent l’aide alimentaire à ceux et celles qui en ont besoin. Moisson Lanaudière, fidèle au poste aussi, assure l’approvisionnement.

Une personne ou une famille ayant besoin d’aide alimentaire et résidant dans le grand Joliette peut: téléphoner à la Manne Quotidienne au 450-755-6078 ou à La Soupière au 450-755-6616. Les personnes sont priées de prendre rendez-vous avant de se présenter.

Denrées à domicile pour les 70 ans et plus

Les personnes de 70 ans et plus pourront recevoir les denrées à domicile grâce au soutien des employés de la Ville de Joliette. Les citoyens de Crabtree, Joliette, Notre-Dame-des-Prairies, Saint-Charles-Borromée et Village Saint-Pierre : la Société St-Vincent-de-Paul de Joliette continue à offrir des bons d’épicerie et du soutien pour payer la carte de membre de la Manne quotidienne ou de la Soupière. Les citoyens peuvent téléphoner au 450-759-4862 de 8h30 à 14h00 du lundi au jeudi.

Une entrevue téléphonique permettra d’évaluer les besoins de la personne. L’aide alimentaire dans les municipalités rurales est toujours disponible :

- Saint-Paul : téléphoner au 450-559-0111
- St-Thomas : téléphoner au 450-421-6060
- Ste-Mélanie : téléphoner au 450 889-5871 poste 227
- St-Ambroise-de-Kildare : téléphoner au 450 759-3292

Les citoyens de Notre-Dame-de-Lourdes sont invités à téléphoner à la Manne quotidienne au 450-755-6078.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.