Publicité
15 janvier 2020 - 09:30

Une augmentation de 337 personnes a été observée

Saint-Charles-Borromée: petite ville deviendra grande ?

Par Salle des nouvelles

Le portrait démographique croisse d’année en année sur le territoire de Saint-Charles-Borromée. Selon le nouveau décret de population du gouvernement du Québec, on dénombre maintenant 14 575 résidents charlois, ce qui représente une augmentation de 337 personnes comparativement à l’an passé.

D’ailleurs, selon les dernières statistiques, la Ville de Saint-Charles-Borromée est celle ayant reçu le plus grand nombre de nouveaux résidents dans la MRC.

Cette croissance témoigne bien de l’attractivité de la ville, de moins en moins petite. De quoi réjouir le maire, Robert Bibeau : « Nous sommes toujours bien heureux d’accueillir des nouveaux résidents dans notre ville. Nous sommes soucieux du bien-être de nos citoyens et nous poursuivons notre mission pour faire honneur à notre slogan : Saint-Charles-Borromée, un milieu de vie Facile à vivre. ».

Le nombre de citoyens en hausse dans la MRC

Les données démontrent également une légère hausse du nombre total de résidents dans la MRC de Joliette. Pour terminer, soulignons que le dénombrement de population est basé sur les estimations de l’Institut de la statistique du Québec, en date du 1er juillet 2019, pour le compte du
ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH). Ce dernier présente une estimation établie de la population pour chaque ville et municipalité au Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.