Publicité
24 octobre 2019 - 12:00

Un éveil à un secteur qui manque de main-d'oeuvre

L'événement "Viens vivre la forêt" à attiré plus de 400 jeunes vers le secteur forestier

Par Salle des nouvelles

Ce mois-ci a eu lieu l’événement provincial Viens vivre la forêt. Plus de 400 jeunes ont profité de l'événement pour découvrir les différents métiers du secteur forestier.

Initiée en 2005, l’événement se  traduit par des journées thématiques se déroulant dans différentes régions du Québec et qui visen ultimement à faire découvrir à des intervenants scolaires et à des étudiants du niveau secondaire le vaste secteur forestier et les possibilités de carrières qui s’y rattachent.

Un but: assurer la relève

Viens vivre la forêt s’adresse principalement aux jeunes de 3e, 4e et 5e secondaires dans le but de favoriser un éveil et un intérêt pour le secteur forestier. Pour l'occasion, l'association forestière de Lanaudière a accueilli 400 jeunes sur le terrain de la Pépinière de Berthier pour faire découvrir les métiers des secteurs de l’aménagement forestier et de la transformation du bois à travers 25 ateliers dynamiques et interactifs. Comme le manque de main-d’œuvre est particulièrement criant dans le secteur forestier, cet événement a contribué directement à assurer une relève.

Le projet provincial a été pensé par le Comité sectoriel de main-d’œuvre en aménagement forestier (CSMOAF), ainsi qu’appuyé financièrement par le Ministère des Forêts, de la Faune et
des Parcs. Cette année, la région de Lanaudière s’est lancée pour la première fois dans l’aventure grâce à l’implication de l’Association Forestière de Lanaudière et ses partenaires.

Parmi les exposants, 8 centres de formation différents étaient présents allant de la formation
professionnelle jusqu’à l’université! Avec leur soutien, les jeunes pourront vivre des expériences exceptionnelles, comme embarquer aux commandes de différentes machineries forestières, planter des arbres, voir le travail d’un abatteur manuel en direct et vivre les conditions de travail d’un arboriculteur en grimpant dans des arbres à l’aide de harnais.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.