Publicité
16 juillet 2019 - 09:00

La municipalité a reçu ce prix pour son implication dans la préservation de la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Bayonne

Le prix Ghislaine-Guindon pour Saint-Félix-de-Valois

Par Salle des nouvelles

La Municipalité de Saint-Félix-de-Valois a reçu le prix Ghislaine-Guindon pour son implication dans la préservation de la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Bayonne. Une plaque a été remise au conseil municipal par M. Jean-Pierre Gagnon, directeur général de l’organisme des Bassins Versants de la Zone Bayonne (Zone Bayonne), et M. Louis Trudeau, vice-président de Zone Bayonne et président de la Fondation Ghislaine-Guindon, lors de la séance du 8 juillet dernier. 

« Ce prix, c’est pour 10 ans d’assistance lors des corvées de nettoyage du ruisseau Beaubec et pour un partenariat étroit dans la réhabilitation de l’habitat du fouille-roche gris », a souligné avec émotion M. Jean-Pierre Gagnon lors de la remise de la plaque. La municipalité a également contribué à la qualité des eaux du bassin versant par ses investissements dans le traitement des eaux usées, sa participation au conseil d’administration de l’organisme, ainsi que par la sensibilisation effectuée auprès de ses citoyens pour une meilleure gestion de l’eau. 

« Le conseil municipal est honoré de ce prix et tient à souligner l’importance du travail de l’organisme Zone Bayonne dans l’amélioration des écosystèmes de la municipalité et de sa qualité de l’eau », a mentionné Mme Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois. 

Zone Bayonne a été fondée en 1995 par M. Louis Trudeau et Mme Ghislaine Guindon. Le couple de Saint-Cléophas-de-Brandon, choqué de voir l’état des cours d’eau de la région, fonde les Amants de la Bayonne. S’amorcent alors les corvées de nettoyage et la mobilisation pour améliorer la qualité de l’eau. En 2010, à la suite du décès de Mme Guindon, M. Trudeau met en place la fondation au nom de sa femme pour poursuivre l’œuvre des Amants de la Bayonne. Les plus récents récipiendaires du prix Ghislaine-Guindon sont la Caisse Desjardins du Sud de la Matawinie en 2018 et le MRC de D’Autray en 2017. 

Le fouille-roche gris est un petit poisson d’eau chaude peu profonde. Il fréquente les plages de sable et de gravier des lacs ou rivières à très faible courant. Il est désigné « vulnérable » selon la Loi sur les espèces menacées et vulnérables du gouvernement du Québec et « menacé » selon la Loi sur les espèces en péril du gouvernement du Canada. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.