Publicité
27 mai 2019 - 08:45 | Mis à jour : 12:47

Plus de 500 arbres plantés à Joliette avec Arbre-Évolution

Par Salle des nouvelles

Jeudi le 16 mai dernier, l’effort commun d'une dizaine de bénévoles dont des élèves du programme PEI de l’École des Mélèzes, ont permis à Arbre-Évolution d’orchestrer la mise en terre de 525 arbres et arbustes près du rond-point de la rue Bacon et le long de la piste cyclable à la hauteur de la rue René- Majeau.


Une plantation soutenue par Quincaillerie Richelieu


Quincaillerie Richelieu, une entreprise de produits spécialisés comptant plus de 2000 employés, est partenaire du Programme de Reboisement Social™ d’Arbre-Évolution depuis 2018. Cette année, c’est la Ville de Joliette qui a pu bénéficier d’une partie de la contribution de l’entreprise. « Le principe est simple, d’un côté nous avons des organisations qui nous allouent des fonds chaque année et, de l’autre, nous générons des projets de reboisement dans les milieux de vie. Ensuite, on créer des maillages », explique Simon Côté, coordonnateur général d’Arbre-Évolution Coop de Solidarité.

Des arbres pour la compensation carbone


Si Arbre-Évolution reçoit des fonds chaque année en provenance de différentes entreprises, c’est notamment parce qu’elle offre un service de compensation carbone. À titre d’exemple, le CRÉDIL a également offert un montant de 400$ pour le projet de Joliette afin que soient plantés 52 arbres en son nom pour compenser l’empreinte-carbone de certains voyages d’avion. Les citoyens peuvent également faire de même en visitant le www.calculcarbone.org, une interface transactionnelle développée par Arbre-Évolution. D’ailleurs, 217 arbres sur les 525 proviennent d’individus ayant utilisé cette interface.

Un petit mot sur la plantation


L’objectif du projet de reboisement était de transformer des espaces engazonnés adjacents à la piste cyclable en zones de verdissement composées de plusieurs espèces de végétaux, dont certaines, offrant des fruits comestibles. « Ce qui est fantastique avec le Programme, c’est le fait que ce sont les communautés qui déterminent où elles veulent planter, et ce, en fonction de leurs besoins. L’initiative est venue du service horticole de Joliette qui a habilement pris en charge une partie du processus. », ajoute M. Côté d’Arbre-Évolution Coop qui réalisait jeudi dernier le premier projet d’une année qui s’annonce chargée, avec près de 30 000 arbres à planter. « De notre côté, nous avons été impressionnés par l’efficacité de l’équipe d’Arbre-Évolution. Nous comptons les solliciter à nouveau prochainement », conclut Sophie Ducharme, chef horticole pour la Ville de Joliette.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.