Publicité
2 avril 2019 - 13:30 | Mis à jour : 14:06

Retour sur la guignolée 2018

Objectif atteint pour la guignolée 2018 de la SSVP-Joliette

Par Salle des nouvelles

La Société Saint-Vincent de Paul de Joliette (SSVP-Joliette) est fière d’annoncer que l’objectif de 150 000$ en argent et en denrées a été atteint lors de la guignolée 2018.

 

Le succès de la collecte annuelle est attribuable aux innombrables actions des bénévoles, à l’appui de la Chambre de Commerce du Grand Joliette et à l’appui des partenaires issus de différentes entreprises, mais surtout grâce à la confiance des généreux donateurs.

Tableau des sommes recueillies versus les sommes remises aux personnes dans le besoin (décembre 2018).

 

Montant récolté

Montant remis

Argent

103 548,50$

63 247,69$

Valeur des denrées

46 543,77$

56 611,17$

Total

 

150 092,27$

119 858,86$

 

Tableau des statistiques des 1143 inscriptions au panier ou au bon de Noël (26 novembre au 6 décembre 2018).

Nombre de familles

708

Nombre d’adultes

1193

Nombre de personnes seules

561

Nombre  d’enfants

766



*Note :  à partir du lancement de la guignolée (mi-novembre) le nombre de demandes s’élève à 1356.

 

La SSVP-Joliette est un organisme de bienfaisance (non subventionné par les gouvernements) qui vient en aide aux personnes dans le besoin à longueur d’année. C’est pourquoi les montants résiduels servent toujours à fournir de l’aide alimentaire à ceux qui en font la demande.

 

À titre d’exemple, en janvier et février 2019 les bénévoles ont répondu à pas moins de 578 demandes d’aide alimentaire ainsi qu’à 86 demandes diverses ( meubles, vêtements, etc.) pour un total de 664 demandes. En moyenne la SSVP-Joliette reçoit mensuellement au moins 300 demandes.  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.