Publicité
3 janvier 2019 - 12:05 | Mis à jour : 12:19

Environnement

Consignéco lance son calendrier de l'Après

Par Salle des nouvelles

Alors que les derniers chocolats sommeillent dans les calendriers de l’Avent, Consignéco invite les Québécois à prolonger cette excitante tradition en se dotant d’un calendrier... de l’Après! Même concept, même plaisir, à la différence qu’on troque les douceurs chocolatées par des initiatives destinées à encourager, 12 mois par année, le retour des contenants consignés. Un exercice « payant » autant pour l’environnement que pour sa communauté.

Saviez-vous que 671 millions de contenants consignés ne sont pas retournés chaque année et que la somme de 39 M$ que cela représente pourrait venir en aide aux quelque 8 000 organismes et 16 000 fondations que l’on recense au Québec? Bien que les taux de retour soient enviables, on peut assurément faire plus, faire mieux pour soulager l’environnement et redonner, 365 jours par année! Dans la région de Lanaudière, les 40,5 millions de contenants non rapportés représentent une somme de 2,3 M$, de quoi soutenir les 250 groupes communautaires et fondations du coin.

« Vous êtes nostalgiques à l’idée d’ouvrir la dernière fenêtre de votre calendrier de l’Avent? Vous avez déjà confirmé l’abonnement au gym, vous compostez depuis un bon moment, vous mangez sainement, mais vous cherchez votre prochaine résolution du Nouvel An? Vous croyez que chaque geste compte pour protéger la planète et vous aimeriez faire une différence pour votre communauté ? Faites partie des superhéros qui font de la consigne leur mission quotidienne », de mentionner Pascale Demers, porte-parole de Consignéco.

Consigner, un jeu d’enfant!

Au moment où l’environnement occupe une place prépondérante dans l’actualité et où donner au suivant devrait faire partie de nos priorités, Consignéco propose le Calendrier de « l’Après ». Contrairement au petit chocolat malheureusement rationné, la consigne ne contient aucune calorie et peut se pratiquer sans la moindre modération!

1. Janvier : Faites partie du club des 90% de Québécois pour qui la consigne est une habitude bien ancrée.

2. Février : Y’a de l’amour dans l’air! Complètement charmé par une cause inspirante ou un organisme de votre quartier, il est temps de vous unir et de vous jurer fidélité. Saviez-vous que 8 % des organismes à but non lucratif du Québec ont recours à la collecte de contenants consignés comme source de financement et que pour près du quart d’entre eux (21 %), il s’agit même d’une question de survie!

3. Mars : Participez à l’une des Journées de la consigne organisée par votre détaillant. En mars dernier, le IGA Crevier conviait la population à fracasser des records de générosité dans le cadre de la Journée de la consigne qui se tenait simultanément dans quatre de ses succursales de Lanaudière (L’Assomption, Joliette, Saint-Charles-Borromée, Terrebonne), et ce, au profit d’organismes locaux. Au total 18 000 contenants ont été amassés.

4. Avril : Donnez un sens à la Journée de la Terre. Quand on sait qu’avec la consigne, la matière est 100 % recyclée, on aurait tort de s’en passer!

5. Mai : Le soleil se pointe, on ouvre les fenêtres et on s’attaque au ménage du printemps. Il est

temps de rapporter son sac de canettes et de bouteilles esseulées... doux souvenirs de ces soirées « scotchés » devant la télé à suivre les séries éliminatoires au hockey.

6. Juin : Bonne Saint-Jean! Autour d’un feu de camp, à la maison ou dans les festivals, faisons de

la protection de l’environnement et de la philanthropie autant d’éléments de fierté nationale.

7. Juillet : Entre la montée du frigo dans un escalier abrupt, l’odeur de la peinture fraîche ou la

pizza couronnant les efforts des héros du déménagement, offrez vos « vides » à une bonne cause en accrochant à la boîte aux lettres un sac de contenants consignés avec la mention « à donner ». Ce petit « trésor » devrait faire la joie d’un Valoriste.

8. Août : Au bureau, pourquoi ne pas installer un bac pour les contenants consignés et faire un peu

de promotion auprès des collègues : après les vacances, il faut bien commencer à économiser pour le prochain party d’employés!

9. Septembre : Saviez-vous qu’une collecte bien orchestrée peut rapporter jusqu’à 4 000 $ en une

seule journée? À la rentrée, c’est l’occasion d’inciter vos camarades de classe à transformer la consigne en voyage de fin d’année!

10. Octobre : les bonbons c’est tellement 2017.... À l’Halloween, pourquoi ne pas délester vos voisins de leurs contenants esseulés?

11. Novembre : Innovez pour la prochaine édition du « Movember » et transformez vos consignes en don pour soutenir la lutte contre le cancer de la prostate.

12. Décembre : Le temps est venu de célébrer. C’est le temps de trinquer à la Nouvelle Année et de s’extasier devant les 15 vies d’une bouteille réutilisable et les 60 jours requis pour que votre canette retrouve une place de choix sur les tablettes de votre détaillant préféré. Santé!

 

Pour en apprendre davantage sur la valeur de la consigne ou joindre le mouvement de la consigne sociale, visitez le www.consigneco.org.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.