Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 août 2018 - 19:27

Texte commandité

Quel type de peinture choisir pour ma maison?

Une des manières les moins dispendieuses de refaire la décoration d’une maison, c’est de changer la couleur des murs. Cependant, vous l’avez probablement déjà expérimenté : il ne suffit pas que de choisir une teinte qui s’harmonisera avec vos nouveaux accessoires déco… Lorsque vous arriverez au magasin, on vous demandera inévitablement si vous avez besoin d’un apprêt, si vous préférez de la peinture à base d’eau ou d’huile, quel fini vous désirez, etc. Dépendamment de la pièce (ou des pièces!) que vous souhaitez transformer, vos réponses à ces questions risquent de varier. Voici quelques conseils pour vous aider à sélectionner le type de peinture qu’il vous faut.

 

Faire un choix en fonction de la pièce à peinturer

Tous les murs et plafonds ne se valent pas! Le choix d’une peinture devrait toujours se faire en fonction du matériau de destination et du type de pièce. Ainsi, un mur en béton et une cloison en plâtre ne nécessitent pas le même genre de peinture. De même, les caractéristiques à considérer varient en fonction de la pièce à peinturer : dans une cuisine, on privilégiera les peintures lessivables pour en faciliter le nettoyage, tandis que dans une salle de bain on choisira un type de peinture résistant à l’humidité et aux éclaboussures.

 

Il existe deux principaux types de peinture : la peinture acrylique et la peinture glycéro. La peinture acrylique est une peinture à base d’eau, sans odeur et peu polluante, qu’on peut utiliser sans problème dans les pièces plus humides. Elle nécessite un nettoyage préalable des surfaces à recouvrir afin d’assurer une bonne couvrance. Le nettoyage de votre matériel est aussi plus simple avec ce type de peinture, puisqu’il suffit de rincer pinceaux, rouleaux et autres outils avec de l’eau. Quant à la peinture glycéro, il s’agit d’une peinture à l’huile; elle est idéale lorsqu’on souhaite cacher une couleur foncée, dans les pièces humides ou qui se salissent rapidement. Cependant, ses nombreuses qualités (résistance, durabilité, nettoyage facile) sont contrebalancées par ses inconvénients : fortes odeurs et technique plus complexe lors de l’application. Si vous optez pour ce type de peinture, il est peut-être préférable de confier les travaux à un peintre spécialisé afin d’éviter qu’il y ait des traces de pinceau sur vos murs après le séchage.

 

S’y retrouver parmi les finis

Il existe différents finis : mat, satiné ou brillant. Les peintures mates permettent de mieux camoufler les imperfections et ne réfléchissent pas la lumière, ce qui donne un aspect sobre et relaxant à votre pièce, mais ne se nettoient pas facilement. Vous l’aurez peut-être deviné, elles sont idéales dans les chambres et sur les plafonds. À l’inverse, les peintures brillantes réfléchissent la lumière et apportent un aspect éclatant. Elles sont particulièrement résistantes et faciles à nettoyer, ce qui en fait un choix idéal pour les salles de bain et les cuisines. En revanche, leur application peut être plus difficile et on conseille de les appliquer uniquement sur des murs en bon état. La peinture au fini mat, quant à elle, constitue un choix mitoyen : elle s’adapte à tous les types de pièces, se nettoie bien et réfléchit la lumière. C’est souvent le choix le plus populaire.

 

Finalement, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un entrepreneur en peinture pour vous aider dans vos travaux de rénovation. Un peintre professionnel saura exactement quel type de peinture employer en fonction des paramètres énoncés précédemment!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.