Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 octobre 2017 - 14:53

Incitatif offert par la MRC de D’Autray

10 déplacements gratuits pour les nouveaux inscrits au taxibus!

Par Salle des nouvelles

Grâce à l’appui du Conseil de la Municipalité régionale de comté (MRC) de D’Autray, le Service de transport de l’organisation propose un incitatif intéressant aux citoyens souhaitant joindre les rangs des utilisateurs du taxibus. 
 
Chaque nouvel inscrit au service obtiendra dix déplacements gratuits dont il devra se prévaloir d’ici le 31 décembre 2017. Un transport aller-retour équivaut à deux déplacements.  
 
Cette offre de gratuité de la MRC facilitera la transition des utilisateurs de l’autobus vers le taxibus, eux qui seront à même de l’employer localement avant la mise en service du circuit Autray-Joliette #1. Le Service de transport rappelle qu’à compter du 1er janvier prochain, les résidents du pôle Brandon auront le loisir de faire appel au taxibus pour accéder à Joliette. L’ajout de ce tracé s’explique par l’abolition du circuit d’autobus 31.  
 
Le taxibus est un service de taxi porte-à-porte à coût modique. Un transport à l’intérieur des limites de sa municipalité revient à 2 $ alors qu’il faut en prévoir de 2,50 $ à 3,50 $ pour accéder aux municipalités voisines. Cinq circuits sont en vigueur. Le 138 (Lanoraie, Berthierville, SainteGeneviève-de-Berthier), Secteur Berthier, Secteur Brandon, Lavaltrie-Lanoraie et Saint-GabrielBerthier (mercredi seulement). Des laissez-passer sont à la portée des usagers réguliers. 
 
Selon les heures de bureau, les réservations de transport sont reçues au 450 835-9711 ou au numéro sans frais, 1 877 835-9711. Les horaires, tarifs et cartes relatifs à chaque circuit sont accessibles sur le site Internet de la MRC au www.mrcautray.qc.ca sous les onglets Citoyens et Transport. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.